La France, dans une note qui nous est envoyée, a annoncé avoir neutralisé 5 terroristes dont Nasser Al Tergui, chef de la katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM).  C’était le 16 octobre dans la région de Tombouctou.

La mission antiterroriste française vient d’enregistrer une nouvelle victoire contre les forces du mal. Après Adnan Abou Walid al-Sahraoui, elle vient de neutraliser un dangereux chef terroriste au Mali. Il s’agit de Nasser Al Tergui, chef de la katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM).

En effet, ce chef terroriste a été repéré à une centaine de kilomètres au Nord-Ouest de Gossi, le 15 octobre dernier, par un drone français. Il était dans un véhicule avec 4 autres membres de son groupe : la katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM).

Le lendemain, le 16 octobre, le groupe, à sa sortie d’un campement nomade où il a passé la nuit, a été neutralisé après son refus d’être intercepté par la force Bakhne et ses partenaires. « En coopération avec les forces partenaires, après avoir à nouveau confirmé la présence de Nasser Al Tergui à bord du véhicule, les militaires de la Force Barkhane décide de déclencher une opération pour intercepter le véhicule et les cinq individus », a indiqué la force Barkhane qui a ajouté : « Le véhicule refusant de s’arrêter, deux frappes aériennes sont déclenchées pour le stopper. Le véhicule est détruit et les 5 occupants sont neutralisés ».

Au-delà de la neutralisation de ces 5 terroristes, « un groupe commando a été ensuite héliporté sur la zone de la frappe pour la reconnaitre et récupérer des matériels d’intérêt qui sont en cours d’exploitation », selon la force Barkhane.

A en croire la France, la neutralisation du chef de la katiba du Gourma va permettre de réduire les capacités de nuisance d’un groupe armé terroriste connu pour commettre des attaques contre les forces locales ainsi que de nombreuses exactions contre la population locale. Aussi, précise la Barkhne, la neutralisation de Nasser Al Tergui montre que « la détermination des forces engagées au Sahel à combattre les groupes armés terroristes est intacte ».

Nasser Al Tergui, membre de AQMI depuis 2012

Nasser Al Tergui, actuel chef de katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM), était un ancien d’AQMI, un mouvement qu’il a rejoint en en 2012 au moment de l’occupation de Tombouctou par les groupes djihadistes. Il était, selon la force Barkhane, le n°2 de la katiba du Gourma-Serma du RVIM, et chef de la katiba du Gourma. « Son chef est Abou Hamza Al Chinguetti, qui commande l’ensemble de la katiba du Gourma-Serma et est considéré l’un des principaux vecteurs d’expansion de la menace terroriste au Mali, ainsi que de la sous-région sahélienne », a-t-on expliqué.

Selon la France, Nasser Al Tergui qui était spécialisé dans la pose d’engins explosifs improvisés et de mines, exerçait des responsabilités opérationnelles importantes au sein de la katiba du Gourma-Serma.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

MaliwebNord-Mali
La France, dans une note qui nous est envoyée, a annoncé avoir neutralisé 5 terroristes dont Nasser Al Tergui, chef de la katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM).  C’était le 16 octobre dans la région de Tombouctou. La mission antiterroriste française vient...