Trois Casques bleus ont été grièvement blessés le dimanche 25 avril 2021 par des tirs de roquettes contre leur base militaire dans le Nord du Mali, selon des responsables locaux et de l’ONU.

Le porte-parole de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), Olivier Salgado, a déclaré que l’attaque a eu lieu dans l’après-midi à Tessalit, ville du nord qui accueille des soldats maliens, des Casques bleus et des soldats français. Trois Casques bleus ont été « grièvement blessés » durant l’attaque, a ajouté le porte-parole sans dévoiler leur nationalité.

« Des évacuations médicales sont en cours », a-t-il dit sans donner davantage de précisions. Un représentant local de Tessalit, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que le camp avait essuyé des tirs de roquettes, touchant la caserne des Casques bleus du Tchad. « La situation est actuellement calme et sous contrôle », a-t-il ajouté.

Le Mali est en proie depuis 2012 à une poussée djihadiste dans sa partie nord, qui l’a plongé dans une crise sécuritaire, et s’est étendue au centre du pays. Les violences se sont également propagées au Burkina Faso et au Niger voisins. Les violences, djihadistes, intercommunautaires ou autres ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés, malgré l’intervention des forces de l’ONU, françaises et africaines.

La MINUSMA, déploie au Mali 15.000 hommes et femmes, dont environ 12.000 militaires. La mission de paix des Nations unies au Mali a subi le plus de pertes au monde, avec plus de 140 tués.
Bourama Kéïta

Source: LE COMBAT

MaliwebNord-Mali
Trois Casques bleus ont été grièvement blessés le dimanche 25 avril 2021 par des tirs de roquettes contre leur base militaire dans le Nord du Mali, selon des responsables locaux et de l’ONU. Le porte-parole de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), Olivier Salgado, a déclaré que l’attaque a...