La mise en œuvre du Programme de Développement d’Urgence est en cours de mise en œuvre dans les communes d’Ansongo, Tin Hama, Ouattagouna, N’tillit et Tessit ! Il s’agit d’activités de transferts monétaires, de lutte contre la malnutrition, d’appui à l’élevage et au maraichage pour soutenir la résilience des populations vulnérables, sur les zones frontalières particulièrement fragiles du Mali.

 

Aujourd’hui s’est tenu à Gao, le comité de pilotage régional du programme, en présence des autorités locales, de la Délégation de l’UE, des ONG de mise en œuvre et des services techniques de l’Etat. Les premiers résultats, deux ans après le lancement, ont été présentés. Les échanges ont couvert les difficultés rencontrées mais aussi la bonne collaboration avec les services techniques sur le terrain.

Une des activités, la distribution de petits ruminants, doit permettre aux ménages pauvres d’améliorer leurs conditions de vie. Les revenus liés à la production de lait et la vente des caprins sont des moyens pour aider les ménages à faire face à des chocs répétitifs dans la zone.

Source : L’INDEPENDANT

MaliwebNord-Malisolidarite
La mise en œuvre du Programme de Développement d’Urgence est en cours de mise en œuvre dans les communes d’Ansongo, Tin Hama, Ouattagouna, N’tillit et Tessit ! Il s’agit d’activités de transferts monétaires, de lutte contre la malnutrition, d’appui à l’élevage et au maraichage pour soutenir la résilience des...