Pratiquement, depuis le mardi 27 juillet 2021, Korientzé, chef-lieu de la commune de Korombana, à 130 km de Mopti, dont elle relève et environs sont injoignables via aucun réseau de téléphonie mobile (Orange-Mali ou Malitel).

 

Une triste situation qui suscite inquiétude non seulement de la part des locaux, mais également chez les très nombreux ressortissants de la localité et environs à travers le monde, dont la plupart sont les soutiens financiers de leurs parents du village.

De sources locales, venues à la foire hebdomadaire de Konna, hier jeudi 29 juillet 2021, beaucoup de personnes attribueraient la cause probable de la perte du réseau à une foudre qui aurait électrocuté les installations dans la nuit du lundi au mardi.

Par contre d’autres parlent des djihadistes. Mais cette dernière version serait moins plausible, car les djihadistes n’auraient aucun intérêt à détruire ces installations, d’autant plus qu’ils utilisent aussi les téléphones pour leurs communications.

Les ressortissants de Korientzé à Bamako et autres localités sont inquiets du fait qu’ils n’arrivent pas à joindre leurs parents vivant dans une zone contrôlée par des djihadistes qui y règnent en justiciers depuis des années. Par conséquent, ils invitent les responsables des sociétés de téléphone mobile de la zone de dépêcher le plus rapidement possible, sous escorte militaire, des équipes techniques pour résoudre le problème.

Il n’est un secret pour personne, ce que représente aujourd’hui le téléphone, surtout dans ces zones enclavées et occupées par les djihadistes.

La Commune de Korombana dont le chef-lieu est Korientzé, avec une population estimée à 29 559 habitants (en 2009) et un taux de croissance annuel moyen de 4%, compte 32 villages que sont : Ankoye, Bagui, Boukourinté Saré, Boukourinté -Ouro, Deguédegué, Dimango, Doko, Dofina, Fanabougou, Fansaré, Goby, Gouloumbo, Kalifaré, Kéra, Kérétogo, Korientzé, Mandié, Mareciré, Moussocouraré, M’Bessena, N’Gorodia, Noradji, N’Dissoré, Oualo, Sangui, Sareféré-Dofina, Sitty, Sounteye, Tangou, Tiécouraré, Tougouna -Sakère et Wangala.

Elle est limitée au Nord par la Commune rurale de N’Gorkou, au Sud par la Commune rurale de Konna, à l’Est par la Commune de Dangol Boré (Cercle de Douentza) et à l’Ouest par les Communes rurales de Dirma, Deboye (cercle de Youwarou) et Ouroubé-Doudé (cercle de Mopti).

Pour la petite histoire, Korientzé-Korombana a été détaché du cercle d’Issaber, cercle de Niafunké et rattaché au cercle de Mopti en 1925.

Lire suite sur L’Indicateur Du Renouveau

MaliwebNord-MaliSociété
Pratiquement, depuis le mardi 27 juillet 2021, Korientzé, chef-lieu de la commune de Korombana, à 130 km de Mopti, dont elle relève et environs sont injoignables via aucun réseau de téléphonie mobile (Orange-Mali ou Malitel).   Une triste situation qui suscite inquiétude non seulement de la part des locaux, mais également...