Le 18 novembre à Ménaka, l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n°6 a achevé son premier cycle de cinq semaines de formation initiale, encadrée et supervisée par le Task Group (TG) n°2 franco-tchèque.

Pour cette dernière semaine, les instructeurs des forces spéciales ont porté l’effort sur le débarquement de véhicules lors d’une patrouille et la fouille d’individus suspects.

En outre, des séances de tir ont été conduites, ainsi qu’une séance de contre-IED (Improvised explosive device) afin de leur exposer les procédures à appliquer en cas de découverte ou d’incident.

Ces savoir faire sont essentiels en vue des futures missions qui seront confiées à cette unité.

Barkhane

MaliwebMali actuNord-Mali
Le 18 novembre à Ménaka, l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n°6 a achevé son premier cycle de cinq semaines de formation initiale, encadrée et supervisée par le Task Group (TG) n°2 franco-tchèque. Pour cette dernière semaine, les instructeurs des forces spéciales ont porté l’effort sur le débarquement de...