Le projet MLI 1064  et son partenaire, l’Association malienne pour la survie au Sahel (AMSS), organisent actuellement un atelier de formation des futurs formateurs sur le renforcement de la citoyenneté des jeunes et leurs capacités de gestion civile des conflits dans le Delta du Niger. Cet atelier qui s’est ouvert mercredi durera 7 jours. Plusieurs responsables du service local de la Jeunesse, des jeunes issus de conseils locaux de jeunesse et des membres de l’équipe du projet, de l’AMSS, d’Acte 7 et de CIEF, venus des localités couvertes par le projet (Goundam, Diré, Djenné et Douentza), participent à l’atelier.

Tombouctou jeunes association malienne suivie sahel amss conference debats femmes

La session est destinée à renforcer les capacités des membres de l’équipe du projet MLI 1064 et de ses partenaires dans la gestion civile des conflits et la citoyenneté des jeunes afin qu’ils soient à leur tour des formateurs en la matière. Elle vise aussi à faire appréhender à ces derniers la notion de conflit selon le contexte malien et sa gestion civile ; et à faire comprendre les attitudes et stratégies à adopter face un conflit. Il s’agit aussi pour eux d’être capables d’analyser et d’évaluer une situation de conflit.

Au terme de l’atelier, ses bénéficiaires  doivent pouvoir donner les éléments clés de la médiation, de la recherche de la paix, de la réconciliation, du  pardon et de l’intégration des populations déplacées ou refugiées. Ils sont appelés à maîtriser les éléments de la « sensibilité au conflit » avec l’approche de gestion dite « Sans nuire » et  d’une communication non violente.  Ils seront également formés à identifier les mesures traditionnelles et modernes de prévention des conflits, les principes, valeurs, attitudes et comportements individuels et collectifs ; à comprendre les fondements, la notion et la participation citoyenne des jeunes à la vie de la cité ; à animer une session de formation participative sur la gestion civile de conflits et la citoyenneté des jeunes et enfin, à concevoir un module de formation en gestion civile des conflits et la citoyenneté destiné aux jeunes et aux acteurs clés.

A l’ouverture de la session, le coordinateur régional de l’AMSS, Moussa Cissé, a situé la formation dans un contexte de gestion post-crise. Son collègue du projet MLI 1064, Boubacar Bocoum, a exhorté les participants à plus d’engagement et demandé leur participation active à la réussite de la formation. Durant une semaine, les 16 participants apprendront les méthodes de gestion civile des conflits avec l’approche « Do No Harm », c’est-à-dire « ne pas nuire ».

Le projet MLI 1064  a été lancé à Tombouctou en aout dernier. Il est financé par la coopération allemande BMZ (ministère fédéral de la Coopération économique et du développement) et  mis en œuvre par Welt Hunger Hilfe et ses partenaires (AMSS, CIEF et Acte 7).

Au nombre des activités réalisées depuis son démarrage, on peut citer le lancement officiel du projet ; les ateliers d’échanges sur les mécanismes locaux de prévention et de gestion des conflits dans les quatre cercles concernés et le diagnostic situationnel des cercles, communes et villages ciblés.

M. SAYAH

AMAP-Tombouctou

 

Mali-web.orgNord-Mali
Le projet MLI 1064  et son partenaire, l’Association malienne pour la survie au Sahel (AMSS), organisent actuellement un atelier de formation des futurs formateurs sur le renforcement de la citoyenneté des jeunes et leurs capacités de gestion civile des conflits dans le Delta du Niger. Cet atelier qui s’est...