BAMAKO (Xinhua) – Les terroristes et narcotrafiquants du MNLA, MIA et ANSARDINE sont en train de délivrer des cartes d’identité nationale du Mali à leurs combattants en vue de permettre aux mercenaires de se fondre dans la population à l’arrivée des troupes maliennes à Kidal, constate jeudi une source locale à Kidal.mnla-mandat-arret touareg kidal
Il s’agit des cartes vierges retrouvées dans les locaux de la gendarmerie et de la police après le retrait des forces de sécurité maliennes dans les régions nord du Mali.
“Ils ont invité à la radio la population à se rendre dans l’ enceinte du lycée de Kidal pour percevoir la carte d’identité du Mali. Les gens avaient d’abord pris peur, pensant que c’était une tentative de déceler ceux qui n’adhèrent pas leur cause et de pouvoir les punir comme c’est le cas présentement. Mais un membre influent du MNLA a expliqué, que c’est pour une question de sécurité, surtout pour les combattants étrangers au cas où les forces maliennes venaient dans la ville. Effectivement tous ceux qui ont perçu la carte, n’ont pas été inquiétés », précise notre source.
Notre interlocuteur qualifiera cette attitude de « bizarre », par rapport à la « volonté des terroristes de fêter la date anniversaire de l’Azawad. Des instructions ont été données aux chefs coutumiers pour prendre des dispositions dans le cadre de la célébration du 6 avril, date d’anniversaire de la création de l’ état de l’azawad ».

Jeudi 4 avril 2013 | 19:30 UTC
Source: Xinhua

MaliwebNord-Mali
BAMAKO (Xinhua) - Les terroristes et narcotrafiquants du MNLA, MIA et ANSARDINE sont en train de délivrer des cartes d'identité nationale du Mali à leurs combattants en vue de permettre aux mercenaires de se fondre dans la population à l'arrivée des troupes maliennes à Kidal, constate jeudi une source...