La célèbre influenceuse Diaba Sora Sissoko a été placée sous mandat de dépôt par le Procureur de la République du tribunal de la Commune IV, à la suite d’une note vocale sur ‘’snapchap’’ qui date de deux ans. Cette incarcération de la star Sora, a enflammé la toile mondiale.

Appelée par ses fan’s « Kim Kardashian malienne » (du nom de cette star mondiale de la téléréalité avec des millions d’abonnés sur ses réseaux sociaux), Diaba Sora, évolue dans le domaine du business. Des séjours dans les somptueux hôtels de Dubaï, Turquie, Paris et Madrid, sans oublier les millions de FCFA qu’elle farote quand les griots chantent ses louanges font, entre autres, sa notoriété.
La star n’est pas à son premier ennui avec la justice, même si les précédents déboires n’ont pas duré plus de 48 heures. Son placement, le 27 mai 2021, sous mandat de dépôt, par le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la Commune IV, a enflammé la toile. Selon plusieurs sources concordantes, cette vidéo réapparue sur le réseau social Tik-Tok dans laquelle on entend clairement Diaba Sora tenir des propos grossiers et injurieux, même si on n’ignore à qui ils étaient adressés, datent de deux ans, bien avant l’adoption de la loi sur la cybercriminalité. « A mon avis, en écoutant le vocal, on sent que ce sont les réponses d’insultes de Diaba qui ont été collées et balancées et la personne a coupé les insultes de la personne à qui Diaba s’adressait. Si Diaba aussi a les vocaux de cette personne, elle doit les faire sortir et cela facilitera un peu la tâche… En plus, on sait tous que le scandale a été fait en privé donc, normalement, ça ne vaut même pas le coup de la mettre en prison…», poste cet admirateur de la star sur sa page FacebooK. « A cette allure, tout le monde va devenir muet au Mali. Franchement si Diaba est incarcérée à cause d’insultes privées, alors on demande sa libération. Car c’est un abus de pouvoir arrêter quelqu’un pour une histoire datant des années », s’indigne également une autre internaute.

Les personnalités du showbiz ont réagi
« Si les rumeurs disent vrai, on demande au procureur d’être clément avec Diaba, pour sa fille et pour la crédibilité de la justice malienne. Il ne sert à rien d’envoyer Diaba en prison pour cela. Le traumatisme serait trop grand pour sa fille et pour Diaba même. D’autant que Diaba a changé depuis sa première garde à vue. D’autre part, détenir Diaba en détention en ne sachant pas si elle est l’origine de la fuite du vocal n’honore pas la justice. En effet, elle n’est soupçonnée ni de meurtre, ni de viol ou même de terrorisme », a posté une célèbre page Facebook dédiée à l’actualité de célébrités.
Quelques heures après son interpellation par les agents du 5ème arrondissement, sa petite sœur Moussou Sora, a poussé un coup de gueule. « Je condamne fermement cet acte envers ma sœur. Si je dois être punie parce que j’ai parlé sur les réseaux sociaux, alors je suis prête à la suivre… Mon cœur est lourd ce soir, je veux juste qu’on laisse ma sœur en paix, trop c’est trop… », a-t-elle précisé.
Certaines personnalités du monde showbiz ont exprimé leur soutien et solidarité envers Diaba Sora. « Les bonnes personnes souffrent mais ne connaîtront jamais la honte. Je sais en âme et en conscience que tu as un cœur en or. Tu as été là pour moi durant cette période difficile que j’ai traversé. Je te souhaite de retrouver la liberté et Qu’Allah SWT te protège », balance l’artiste Safi diabaté. « Une autre épreuve de ta vie qui te rendra encore plus forte. Anga di Allah Ma ‘’ Donnons-le à Dieu’’ », poste l’humoriste Petit Guimba sur son compte avec la photo de Diaba. « Sois forte Sora.. », écrit l’étoile montante de la musique, Mariam Ba.
Affaire à suivre.

Bintou Diarra

Source: Le Challenger

MaliwebPeople
La célèbre influenceuse Diaba Sora Sissoko a été placée sous mandat de dépôt par le Procureur de la République du tribunal de la Commune IV, à la suite d’une note vocale sur ‘’snapchap’’ qui date de deux ans. Cette incarcération de la star Sora, a enflammé la toile mondiale. Appelée...