Le rappeur Mahamadou Soumbounou alias Mylmo est victime de son propre succès. Ses chansons prédictives des dénouements des feuilletons politiques au Mali conduisent certains à l’appeler « Prophète ». Un nom que le parolier n’est pas prêt d’endosser.

 

Croyant, Mylmo ne veut certainement contredire les préceptes de l’Islam qui suggèrent que le Prophète Mohamed soit le dernier. Dans un message posté sur Facebook ce 1er mars, il demande à ceux qui le comparent à un Prophète d’arrêter. Il s’explique:

« Je ne suis pas un prophète et je ne l’ai dit à personne !
Svp arrêtez de m’appeler ainsi

Prophète de Dieu = envoyé de Dieu
Prophétie = annonce ou prédication d’un prophète.
Les Prophètes ont prédit l’arrivée des personnes qui viendront éclairer les gens quand le mensonge voudrait prendre le dessus sur la vérité .

Je suis Mylmo Imam de la SAFA , et je pourrais être une de ces personnes annoncées

Je suis la prophétie des prophètes »

Source : Malivox

MaliwebPeopleSociété
Le rappeur Mahamadou Soumbounou alias Mylmo est victime de son propre succès. Ses chansons prédictives des dénouements des feuilletons politiques au Mali conduisent certains à l’appeler « Prophète ». Un nom que le parolier n’est pas prêt d’endosser.   Croyant, Mylmo ne veut certainement contredire les préceptes de l’Islam qui suggèrent que le...