La Minusma a lancé dans l’après-midi de jeudi dernier 28 octobre 2021) le projet de salle de veille des femmes (Women Situations Rooms) et       a inauguré le premier «Vestibule de veille» à Bamako (ACI Sotuba, près de l’école des lutins). En partenariat avec l’Association pour la Promotion de la Jeune Fille et de la Femme au Mali (AMPJF), ce projet vise à accompagner la participation des femmes et des filles aux élections inclusives au Mali.

L’initiative vise la mise en place de «Vestibules de veille» des femmes dans le District de Bamako ainsi que dans six autres régions du Mali (Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka, Taoudeni et Mopti) en vue de veiller à la stricte application de la Loi 052 lors des différents processus politiques et électoraux prévus pendant la transition. Elle prévoit aussi de renforcer les capacités des femmes sur les thématiques clés de la transition et des élections ; l’appui ciblé aux femmes candidates et potentielles candidates aux différentes élections.

«La participation des femmes au processus électoral est crucial. Le lancement à Bamako, avec l’appui de la Minusma, d’un vestibule de veille pour les femmes est un pas important à cet égard. Des vestibules seront installés dans d’autres localités maliennes», a assuré M. El-Ghassim Wane, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la Minusma.

 

Source: Le Matin

MaliwebPolitique malienne
La Minusma a lancé dans l’après-midi de jeudi dernier 28 octobre 2021) le projet de salle de veille des femmes (Women Situations Rooms) et       a inauguré le premier «Vestibule de veille» à Bamako (ACI Sotuba, près de l’école des lutins). En partenariat avec l’Association pour la Promotion de...