– Selon un communiqué de la Primature

Les Assises nationales sur la refondation de l’Etat (ANR) auront lieu de septembre 2021 à février 2022, a indiqué la Primature du Mali, mercredi, dans un communiqué de presse consulté par l’Agence Anadolu.

« Les recommandations et conclusions issues des Assises nationales de la refondation auront un caractère exécutoire et serviront de base pour les réformes constitutionnelles concernant la relecture de la loi électorale, celle de loi portant sur la charte des partis politiques, l’élaboration de l’avant-projet de la constitution et la tenue du referendum constitutionnel », a expliqué Manga Dembélé, chef de cellule communication de la Primature.

Cette annonce intervient à la suite du communiqué, de Goodluck Jonathan médiateur de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui a appelé les autorités de la Transition à tenir les élections en février 2022 ajoutant qu’il n’était pas opportun de tenir des réformes institutionnelles et politiques dans le délai de la Transition.

La Primature déclare que les réformes envisagées par le gouvernement de Transition vont au-delà des aspects cosmétiques et ne se limitent pas au seul besoin de relecture des textes fondamentaux de la République. « Elles concernent tous les fondements de notre société et tous les secteurs : armée, école, santé, foncier, gouvernance, lutte contre la corruption et l’impunité, etc. Leur finalité est de repositionner le Mali sur une dynamique vertueuse, à travers des institutions fortes et légitimes à même d’assurer sa stabilité durable » explique le document.

Selon le gouvernement, le besoin de réforme est une quête vieille d’au moins deux décennies, mais la réforme reste une aspiration encore inaboutie faute de volonté et de courage politiques.

Manga Dembélé d’expliquer que les Assises nationales de la refondation visent à faire un diagnostic sans complaisance de l’état de la nation, à partir de la gravité et de la profondeur de la crise multidimensionnelle, des enjeux, défis et périls. « Il ne s’agit pas d’un forum institutionnel comme ce fut très souvent le cas dans notre pays. Prendront part aux rencontres les syndicats, les femmes, les jeunes, le monde rural, le monde des affaires, les organisations de la société civile, le monde culturel, les universitaires, les religieux, les confréries traditionnelles, les chefferies traditionnelles, les personnes vivant avec un handicap, les chambres des métiers et les chambres consulaires », précise-t-il.

Une période de 9 à 10 semaines est prévue pour la mise en œuvre des activités prévues aux cours de ces assises a-t-il expliqué. Le gouvernement a en outre assuré le médiateur et envoyé spécial de la CEDEAO que la mise en place de l’Organe Unique Indépendant des Élections n’est pas liée au calendrier des Assises nationales de la Refondation.

Mali

Source : AA/Bamako/Amarana Maiga

MaliwebPolitique malienne
– Selon un communiqué de la Primature Les Assises nationales sur la refondation de l’Etat (ANR) auront lieu de septembre 2021 à février 2022, a indiqué la Primature du Mali, mercredi, dans un communiqué de presse consulté par l’Agence Anadolu. « Les recommandations et conclusions issues des Assises nationales de la...