La 5è édition de la semaine des Affaires Italie-Afrique, baptisée “Italia-Africa Business Week”, s’est tenue samedi dernier à Rome. Notre pays a été représenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

Italia-Africa Business Week est une initiative de la Diaspora africaine en Italie. Elle a pour objectif de favoriser de nouveaux partenariats entre l’Italie et l’Afrique. Le thème de l’édition de cette année est : “Reconstruire mieux ensemble». Entrepreneurs et autres hommes d’affaires italiens et africains se proposent d’analyser les approches communes pour mieux reconstruire ensemble après la pandémie du coronavirus.

Le ministre Diop qui a pris la parole, à cette occasion, a présenté quelques opportunités d’affaires qu’offre le Mali aux investisseurs italiens et européens, notamment l’accès au marché régional de la Cedeao, le potentiel lié à la production cotonnière du Mali et à sa volonté de transformer la production nationale sur place. Autres opportunités d’investissement, la filière bétail et la possibilité d’investissement dans les abattoirs modernes et les cuirs et peaux. Il n’a pas manqué de présenter les potentiels minier et agro-pastoral de même que le cadre réglementaire attrayant dans lequel d’éventuels investisseurs pourront évoluer.

Le ministre Diop a également présenté la jeunesse africaine comme le plus grand potentiel qui mérite qu’on y investisse. Il a déploré que les images projetées de l’Afrique dans les médias occidentaux soient des éléments ne plaidant pas en faveur de nouveaux investissements et a invité les partenaires à aider à combattre les stéréotypes. Enfin, il a insisté sur la volonté des autorités politiques de diversifier les partenaires du Mali d’où qu’ils viennent et a exprimé le souhait que l’Italie, qui vient d’ouvrir une ambassade au Mali, puisse saisir ces différentes occasions.

En marge des travaux, Abdoulaye Diop a échangé avec le ministre congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou N’Guesso, le ministre libérien des Affaires étrangères, Dee-Maxwell Saah Kemaya, le ministre malgache des Affaires étrangères, Patrick Rajoelina et la vice-ministre italienne des Affaires étrangères, Mme Marina Sereni.

Avant de quitter la capitale italienne, le ministre Diop a rencontré le personnel de l’ambassade du Mali à Rome avec à sa tête l’ambassadeur Ali Coulibaly et en présence du directeur Europe du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’ambassadeur Sékou Gaoussou Cissé. Au cours des échanges, les collaborateurs ont saisi l’occasion pour évoquer les efforts qu’ils fournissent pour représenter le Mali et répondre aux sollicitations des Maliens dans la vaste juridiction diplomatique de Rome.

Ils ont également soulevé les difficultés qu’ils rencontrent dans leur travail et écouté les réponses du chef du département qui a invité ses collaborateurs à plus d’implication, d’engagement sur le terrain en vue d’accompagner plus efficacement le processus de Transition.

Le ministre a également rencontré la communauté malienne vivant à Rome avec qui il a résumé la situation au Mali, fait part de la volonté des autorités de la Transition de diversifier les partenaires et expliqué les efforts consentis en vue de respecter les engagements pris vis-à-vis du peuple malien.


Source : Bureau de l’Information et de la Presse/MAECI

MaliwebPolitique malienne
La 5è édition de la semaine des Affaires Italie-Afrique, baptisée “Italia-Africa Business Week”, s’est tenue samedi dernier à Rome. Notre pays a été représenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop. Italia-Africa Business Week est une initiative de la Diaspora africaine en Italie. Elle...