L’Association malienne pour le relèvement du taux de participation aux élections (AMRTPE) était de nouveau hier au four et au moulin dans le cadre de la mobilisation électorale des citoyens.

Association malienne relèvement taux participation élections AMRTPE

Le jeu en valait la chandelle puisqu’à l’issue du premier tour, il s’est fixé un challenge, à savoir celui de tout mettre en œuvre pour que le taux de participation à ce second tour des législatives puisse atteindre au moins les 40%. Un objectif qui, selon le Secrétaire général de l’AMRTPE, Bissiry COULIBALY, est réaliste et tout à fait réalisable.

L’Association pour atteindre ses objectifs ne s’est pas murée dans un optimisme béat. Ainsi, pour la journée électorale d’hier, elle a une nouvelle fois retroussée les manches à travers une implication particulière pour rehausser le taux de participation au vote. Dans cette veine, l’AMRTPE a déployé environ 200 agents sur toute l’étendue du district de Bamako. Elle avait ses agents dans chacune des six communes de la capitale.

Mais, en dehors de Bamako, l’AMRTPE a déployé ses agents dans ses zones d’intervention : Koulikoro, Yanfolila et Koutiala.

Selon le Secrétaire général de l’Association, Bissiry COULIBALY, ces agents ont essentiellement une mission de mobilisation et d’orientation des électeurs. Il ne s’agit pas pour eux, a-t-il précisé, de dire pour qui les électeurs doivent voter ; mais de juste leur apporter les informations utiles au vote : aider à savoir le bureau de vote ; indiquer les bureaux de vote, certains centres de vote étant très grands ; assister les personnes âgées ou en situation de handicap ; expliquer comment…

Quant au nombre de radios partenaires, il devait passer de 3, au premier tour des législatives, à 8 pour le scrutin d’hier. Ces radios passeront la journée à lancer des appels au vote et à expliquer le mécanisme de vote pour réduire le nombre de bulletins nuls qui a été de 120 000 lors du premier tour des législatives, le 24 novembre dernier.

Il faut rappeler qu’en amont de ce scrutin, l’AMRTPE, à travers des conférences organisées, notamment en communes VI et V a fait le point du taux mitigé de participation des électeurs au premier tour des élections législatives. Partant de certains éléments comme le soutien de la communauté internationale qui a déboursé plus de 62 milliards FCFA pour l’organisation de ces scrutins postcrise ; la nécessité de faire preuve d’un sursaut patriotique pour couronner le retour à l’ordre constitutionnel normal, le Secrétaire général de l’Association a invité tout un chacun à jouer sa partition pour l’atteinte de l’objectif de 40% de taux de participation pour ce second tour. Spécifiquement les chefs de quartier, les groupements de femmes et de jeunes ont été placés devant leur responsabilité pour relever le taux de participation qui n’et rien d’autre qu’un défi pour l’ensemble du pays.

Par Bertin DAKOUO

Source: Info-Matin

ADAMAPolitique
L’Association malienne pour le relèvement du taux de participation aux élections (AMRTPE) était de nouveau hier au four et au moulin dans le cadre de la mobilisation électorale des citoyens. Le jeu en valait la chandelle puisqu’à l’issue du premier tour, il s’est fixé un challenge, à savoir celui de...