Face à une Transition hésitante voire inefficace, et dont la durée de vie n’est désormais que de neuf petits mois, le chef de l’Etat, Bah N’Daw, dont la cote a considérablement baissé auprès de ses concitoyens, n’a eu d’autre choix que de faire appel au M5-RFP pour  » l’accompagner dans la conduite de la Transition « .

 

Un véritable pied de nez à l’ex-CNSP qui n’a jamais voulu une participation du M5-RFP dans la gestion de la Transition. Alors même que l’apport de ce mouvement contestataire dans la chute du régime IBK a été décisif. La rencontre de la semaine dernière marquera-t-elle un tournant ? Il faut l’espérer.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
Face à une Transition hésitante voire inefficace, et dont la durée de vie n’est désormais que de neuf petits mois, le chef de l’Etat, Bah N’Daw, dont la cote a considérablement baissé auprès de ses concitoyens, n’a eu d’autre choix que de faire appel au M5-RFP pour  » l’accompagner...