L’échiquier politique malien vient de s’enrichir avec la mise sur les Fonts baptismaux d’un nouveau regroupement politique dénommé Alliance citoyenne pour la République et la démocratie (ACRD). La cérémonie de lancement officiel de la plateforme s’est déroulée hier, à la faveur d’un point de presse animé par son président, l’ancien ministre, Oumar Ibrahim Touré, à la Maison de la presse. L’évènement a enregistré la présence des responsables de certaines organisations membres dont l’ancien ministre Maouloud Ben Kattra.

 

Selon ses initiateurs, l’ACRD est composée de cinq partis politiques, de 200 mouvements et associations et d’un syndicat.

La nouvelle Alliance dont la démarche cadre bien avec la volonté ferme de refondation de notre pays affichée par les autorités de la Transition, soutient les réformes politiques et institutionnelles en perspectives, notamment la création de l’Organe indépendante de gestion des élections et l’organisation des Assises nationales de refondation lors desquelles il sera question de la durée de la Transition. Dans sa déclaration solennelle, le président de l’ACRD a indiqué que c’est conscients de la gravité de la crise que vit notre pays depuis 2012 et de la ferme détermination de la Transition à œuvrer pour le renouveau du Mali, des partis politiques, associations, mouvements et organisations diverses de la scène politique et de la société civile ont, après de riches concertations, décidé de mettre en place une Plateforme dénommée ACRD. Selon Oumar Ibrahim Touré, la nouvelle Alliance entend consolider la citoyenneté, la République et la démocratie, trois piliers logiquement liés, indispensables au renouveau du Mali que la Transition a placé au cœur de son action.

Pour le premier responsable de l’ACRD, la gravité de la crise, la situation préoccupante du pays et la complexité des enjeux militent pour une union des Forces vives de la Nation. « C’est dans cet esprit patriotique que l’Alliance citoyenne a décidé de répondre à l’appel du gouvernement de la Transition pour apporter sa contribution aux chantiers majeurs dont les Assises nationales de la refondation, la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections. Ce, pour des élections crédibles, dans un climat plus stable, a-t-il déclaré. Ajoutant que son regroupement reste ouvert à toutes les forces vives de la Nation partageant ses objectifs dont le principal demeure la contribution à la réussite de la Transition, la stabilité et le renouveau du Mali.

Actualité oblige. Le président de l’ACRD a félicité le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga pour sa «brillante allocution» à la tribune des Nations-Unies lors du 76è Assemblée générale de l’organisation. À ce sujet, le responsable politique a dénoncé les réactions «condescendantes et paternalistes» suscitées en cascades par les autorités françaises.

«Nous soutenons le gouvernement dans sa démarche de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des Maliens», a soutenu Oumar Ibrahim Touré.

Aboubacar TRAORÉ

Source : L’ESSOR
MaliwebPolitique
L’échiquier politique malien vient de s’enrichir avec la mise sur les Fonts baptismaux d’un nouveau regroupement politique dénommé Alliance citoyenne pour la République et la démocratie (ACRD). La cérémonie de lancement officiel de la plateforme s’est déroulée hier, à la faveur d’un point de presse animé par son président,...