Des divergences de vue entre la majorité et l’opposition à propos du futur bureau de l’Assemblée nationale ont certainement constitué l’essentiel des échanges hier entre le nouveau président de l’Hémicycle, Issaka Sidibé et le chef de file de l’opposition parlementaire, l’honorable Soumaïla Cissé.

 SOUMAILA CISSE CANDIDAT PRESIDENTIELLE 2013 URD SECOND TOUR

En effet, durant plus d’une heure d’horloge, le parrain de l’URD et député élu à Niafunké, Soumaïla Cissé, accompagné du député URD élu à Ténenkou, l’ancien ministre Amadou Cissé ont été reçus par le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé dans son bureau. Rien n’a filtré de cette première entrevue entre le titulaire du perchoir et ces responsables de l’opposition parlementaire mais, il semble que la volonté du RPM et ses alliés de s’arroger tous les postes clés du bureau de l’Hémicycle était au centre des discussions.

Rappelons que la majorité et l’opposition sont divisées sur la question relative au nombre de postes de questeurs, que le groupe parlementaire URD  veut voir évoluer  de deux à trois. Au motif qu’il en est ainsi dans tous les parlements modernes. De même, l’opposition veut également que le poste de président de la Commission des Finances soit confié à l’un de ses représentants. A défaut de la prise en compte de ces deux propositions, l’opposition menace de ne pas siéger au bureau de l’Assemblée Nationale dont la configuration est fixée dans le règlement intérieur. Lequel texte sera en examen en séance plénière ce matin Place de la République.      

 

   Bruno D SEGBEDJI

SOURCE: L’Indépendant