La formation politique de Dr Oumar Mariko qui compte  aujourd’hui  5 députés à l’hémicycle    a refusé de signer le contrat de législature proposé par le Premier ministre Oumar  Tatam Ly   à certains partis politiques pour  soutenir l’action du président  IBK pendant la durée de son mandat.  Raison invoquée : le parti tient à la séparation des pouvoirs qui a été foulée au pied dans le document par  le Premier ministre  lorsqu’il fait la proposition de relever de 5 à 10 le nombre de députés d’ un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

Oumar_Tatam

Pour le parti SADI, il ne revient pas au Premier ministre de faire cette proposition mais plutôt aux honorables députés élus à l’Assemblée nationale.

 

Il faut rappeler que l’APM est constituée de 11 partis politiques pour 26 députés.

 La Rédaction

SOURCE: L’Indépendant