Le Premier ministre Choguel K. Maïga, qui était assis à côté du colonel Assimi Goïta, au moment des faits, a appelé les Maliens au calme et à la sérénité.

 

 » Aujourd’hui plus que jamais tout ce qui peut nous diviser doit être évité. Il faut l’union sacrée de tous les Maliens pour prendre notre destin en main. Aucune considération d’ordre politique, religieux, d’ordre régional ou d’ordre ethnique ne doit nous diviser « , a affirmé le Chef du gouvernement dans une note rendue publique mercredi. Selon lui,  » le Mali est et demeure notre héritage commun « .

Le Premier ministre, qui a lui-même donné des détails de l’attaque à la télévision nationale, estime que  » nous nous devons de préserver notre unité nationale comme la prunelle de nos yeux « . Il invite les Maliens à  » se donner la main pour redresser notre pays « .

M.S.C

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
Le Premier ministre Choguel K. Maïga, qui était assis à côté du colonel Assimi Goïta, au moment des faits, a appelé les Maliens au calme et à la sérénité.    » Aujourd’hui plus que jamais tout ce qui peut nous diviser doit être évité. Il faut l’union sacrée de tous les...