Choguel Maïga va reprendre lundi sa fonction de Premier ministre par intérim au Mali, après en avoir été écarté pendant trois mois pour raisons de santé, selon un décret lu dimanche soir à la télévision d’Etat.

Le médecin de Choguel Maïga lui avait ordonné de prendre du repos en août, le chef du gouvernement souffrant officiellement d’épuisement.

Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement et ministre de l’Administration territoriale, l’a remplacé pendant cette période.

Choguel Maïga est l’un des dirigeants maliens les plus virulents envers la France et les pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest qui ont imposé des sanctions à la junte au pouvoir à Bamako.

Source : Le challenger