Mardi 28 juin 2022 des réunions du Cadre de concertation nationale composé par le gouvernement, les partis politiques et les organisations de la société civile, a eu lieu au Centre de formation des collectivités territoriales. Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga, le ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions et Madame le ministre Délégué auprès du Premier ministre, chargé des Reformes politiques et institutionnelles, ont co-présidé ces réunions.

L’objectif visé est de partager le chronogramme du référendum et des élections, le chronogramme des réformes politiques et institutionnelles avec la classe politique et les représentants des organisations de la société civile.

A l’entame de ses propos, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a mis sur la dynamique de retrouver un large consensus, gage de la réussite de la Transition qui passe par les réformes pertinentes pour la refondation de l’Etat et l’organisation d’élections transparentes, crédibles et apaisées.

Par ailleurs, le ministre a rappelé que les réunions tenues successivement s’inscrivent dans le cadre de la relance du dialogue politique et interviennent dans un contexte particulier marqué par : les sanctions injustes et humaines de la Cedeao et de l’Uemoa contre le Mali ; l’adoption du décret fixant la durée de la transition ; la création par décret du Président de la Transition d’une commission de rédaction de la nouvelle Constitution, le 10 juin 2022 ; l’adoption de la loi électorale par le Conseil national de Transition, le 17 juin 2022 ; la promulgation de la loi électorale par le Président de la Transition, le 24 juin 2022 ; et enfin la mise en place d’un dispositif de suivi des élections et des réformes.

Au cours des réunions, les échanges ont porté notamment sur le référendum constitutionnel ; les élections des Conseillers des Collectivités territoriales ; les élections législatives ; l’élection du Président de la République.

Pour les Réformes politiques et institutionnelles, elles ont porté sur  l’élaboration et l’adoption de la loi électorale ; l’élaboration et l’adoption de la nouvelle Constitution ; l’adoption du projet de loi sur la réorganisation territoriale et ses textes connexes ; la relecture et adoption des textes connexes aux élections (la Charte des Partis politiques, la loi sur le régime des Députés, etc.).

A la fin des travaux, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le ministre de la Refondation de l’Etat, Chargé des Relations avec les Institutions et Madame le ministre Délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles ont remercié la classe politique et les représentants de la société civile pour leurs contributions de qualité.

Les parties ont convenu de se retrouver plus fréquemment afin de poursuivre les échanges.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a annoncé la mise en place d’un dispositif de suivi du chronogramme des élections et réformes politiques et institutionnelles, afin d’assurer les meilleures conditions d’organisation d’élections transparentes, crédibles et apaisées.

CAMARA Fata MAÏGA, Conseiller technique, Chargé de la Communication

Source: Tjikan

MaliwebPolitique
Mardi 28 juin 2022 des réunions du Cadre de concertation nationale composé par le gouvernement, les partis politiques et les organisations de la société civile, a eu lieu au Centre de formation des collectivités territoriales. Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Porte-parole du Gouvernement, le Colonel...