Face aux sanctions économiques et financières de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), les autorités maliennes sont à la recherche des voies et moyens afin de stabiliser les prix des denrées de première nécessité.

Dans ce cadre, les initiatives se succèdent les unes après les autres. C’est ce qui justifie la rencontre entre le ministre du Développement Rural,  M. Modibo Keïta et les  opérateurs économiques, c’est-à-dire les importateurs, les grossistes, les demi-grossistes, les commerçants détaillants et les représentants des Associations de consommateurs.

Elle a eu lieu le lundi 17 janvier 2022, au Ministère de l’Economie et des Finances, en présence des Secrétaires Généraux des Ministères de l’Economie et des Finances, du Commerce et de l’Industrie, des cadres de plusieurs Départements Ministériels dont des Directeurs généraux du Budget, du Commerce et de la Concurrence. Il s’agit de trouver les voies et moyens pour stabiliser les prix des denrées de première nécessité.

À cette occasion, le (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Face aux sanctions économiques et financières de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), les autorités maliennes sont à la recherche des voies et moyens afin de stabiliser les prix des denrées de première nécessité. Dans ce cadre, les...