Dans une déclaration  publiée ce lundi 11 octobre, le Collectif des Membres du Conseil National de Transition (CNT) proteste contre la lettre circulaire du Président du CNT, le Colonel Malik Diaw qui ne reconnait pas la légitimité du collectif .

Il affirme que « ladite lettre n’a aucun fondement juridique et ne fait référence à aucun article du règlement intérieur du CNT. »

Le président du Conseil National de Transition (CNT) avait rappelé à l’ordre certains de ses collègues du CNT. Dans sa lettre circulaire n°005ÉP-CNT, le Colonel Malik Diaw avait en effet déploré que le dit collectif utilise le nom du CNT dans leurs activités.

Démarquant le Conseil National de la Transition des activités individuelles tenues par les membres qui engagerait et compromettrait l’institution législative  de la Transition, le Colonel Malik Diaw a invité ses collègues au respect du règlement intérieur.

En réaction à cette lettre, le Collectif des Membres du CNT  a , dans une déclaration, exprimé son (…)

DEMBA KONTE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Dans une déclaration  publiée ce lundi 11 octobre, le Collectif des Membres du Conseil National de Transition (CNT) proteste contre la lettre circulaire du Président du CNT, le Colonel Malik Diaw qui ne reconnait pas la légitimité du collectif . Il affirme que « ladite lettre n’a aucun fondement juridique et ne...