Le réseau des chambres de métier vient de bénéficier d’un appui technique et matériel de la coopération allemande. Suite à la demande de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM), le ministère allemand du Développement économique a dépêché une mission sur le terrain pour renforcer les compétences techniques des agents chargés du répertoire.

 

chambres métier APCMM dons materiel allemande mali

Conduite par le PACAB (Partenariat d’artisanat Allemagne-Burkina Faso), cette mission a doté de cinq ordinateurs portables et d’imprimantes scanner les trois chambres de métiers du Nord du Mali (Gao, Tombouctou et Kidal), celle de la Commune I de Bamako et le siège de l’APCMM. La mission a également installé le système d’exploitation LINUX sur les ordinateurs, assuré la maintenance du serveur du répertoire informatisé et amélioré le dispositif de collecte des données enregistrées dans les chambres de métiers.

Cinq jours durant (du lundi 20 au vendredi 24 janvier), le Dr Volker Till, ingénieur informaticien, et Axel Joachim Miltz ont formé 18 agents des chambres de métiers de toutes les régions, exceptée Kidal dont les représentants n’ont pu effectuer le déplacement de Bamako.

La formation a porté, entre  autres, sur la révision du manuel d’utilisation du registre informatisé, les saisies et enregistrements des données, la gestion des données enregistrées, la sauvegarde, la synthèse des données, la gestion des sauvegardes et l’application des données.

La cérémonie de clôture et la remise symbolique des ordinateurs ont eu lieu vendredi dans la salle de conférence de l’APCMM à N’Golonina. C’était sous la présidence de Mamadou Minkoro Traoré, le président de l’APCMM.

Le partenariat entre l’APCMM et l’Allemagne a notamment permis la création d’un répertoire des artisans du Mali depuis quelques années, s’est félicité le coordinateur Axel Joachim Miltz. Cet outil est devenu indispensable pour l’APCMM, car il permet aux partenaires de disposer en temps réel, de toutes les données sur les artisans maliens. Pour les décideurs, il constitue une source importante d’informations. Il constitue enfin un moyen de lobbying important pour l’APCMM.

La formation des agents et le matériel offert ont coûté au partenaire allemand 12 000 euros, soit 7,8 millions de Fcfa. Cette aide est précieuse, souligne Mamadou Minkoro Traoré. Le président de l’APCMM a remercié les partenaires allemands pour ce geste important. Aux participants, il a demandé de prendre soin du matériel afin qu’il soit utile aux artisans maliens.

Y. DOUMBIA