Après un séjour de travail de trois jours à Bamako, la capitale malienne, la délégation du Conseil national de la transition (CNT) qui était conduite par son président, Dr Dansa Kourouma, a regagné Conakry ce vendredi 7 octobre 2022. Ce déplacement du chef de la deuxième institution de la transition guinéenne s’inscrivait dans le cadre de la consolidation de la coopération entre la Guinée et le Mali. Désormais, des échanges de textes de lois seront possibles entre les deux pays, c’est l’une des annonces fortes faites cet après-midi par Dr Dansa Kourouma à la presse dès sa descente d’avion ce vendredi 7 octobre à l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry.

La Guinée et le Mali étant confrontés à la même situation politique actuellement, entendent dans une synergie d’efforts et d’intelligences coopérer pour une sortie réussie de transition. C’était en substance, l’objet de cette visite de travail parlementaire au Mali qui était placée sous l’autorité du président du CNT, Dr Dansa Kourouma.

« Plusieurs pistes ont été discutées mais, la plus innovante est que désormais, les deux parlements peuvent échanger les textes de lois, du stade de projet jusqu’à leur adoption. Mais aussi, chaque fois que le parlement malien amorce l’examen d’un texte de refondation, il invitera la commission guinéenne compétente de travailler ensemble et que le point de vue de la commission guinéenne sera pris en compte comme si c’était une commission du parlement malien », a annoncé Dr Dansa Kourouma qui souligne que les deux pays (la Guinée et le Mali, ndlr) s’inscrivent dans une dynamique de complémentarité en cette période de transition.