Du 2 au 12 septembre, les aéronefs de la Force Barkhane ont assuré le transport entre Gao et Ménaka d’une centaine de soldats maliens issus du processus de Désarmement démobilisation et réintégration (DDR).

 

Ces militaires maliens issus à parité des FAMa et des groupes armés signataires (Coordination des mouvements de l’Azaouad et Plateforme) constitueront le nouveau 11e Régiment d’infanterie motorisée (RIM) de Ménaka.

Ce déploiement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation qui a vu la constitution de trois bataillons de l’armée de Terre dits « reconstitués » stationnés à Tombouctou, Kidal et Ménaka. Ces formations, complètement intégrées à l’armée de Terre malienne, ont pris les dénominations officielles de 51e RIM (Tombouctou), 72e RIM (Kidal) et 11e RIM (Ménaka). Elles ont pour mission de contribuer à la sécurité des populations dans leur zone d’action respectives.

 

Dans le même temps, la force Barkhane a conduit des opérations de réassurance au profit de la relève par voie routière des unités maliennes de Tessit.

Source : Barkhane

MaliwebCoopérationSociété
Du 2 au 12 septembre, les aéronefs de la Force Barkhane ont assuré le transport entre Gao et Ménaka d’une centaine de soldats maliens issus du processus de Désarmement démobilisation et réintégration (DDR).   Ces militaires maliens issus à parité des FAMa et des groupes armés signataires (Coordination des mouvements de...