Le Secrétaire Général par intérim du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, le Magistrat-Colonel Mamadou Daba COULIBALY a présidé, ce matin, le 1er Comité de pilotage du partenariat opérationnel conjoint de lutte contre l’immigration illégale, le trafic de migrants et la traite des êtres humains en République du Mali.

 

C’était en présence de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Son Excellence M. Bart OUVRY et de ses collègues espagnol, français et néerlandais ainsi que du Chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Autriche au Mali.

« Ce qui nous réunit aujourd’hui maliens et européens, c’est la volonté commune de lutter contre la migration clandestine, une migration non maitrisée. Depuis le sommet Union européenne-Union africaine de la Valette, nous sommes dans une approche coopérative pour une migration maitrisée et contre cette migration clandestine qui fait tellement de victimes. Le projet qui nous réunit est un partenariat opérationnel conjoint », a dit l’Ambassadeur de l’Union Européenne, dans son discours de circonstance. Celui-ci a fait savoir que le projet est financé par le Royaume des Pays-Bas.

Bart OUVRY a fait part de leur atteinte dans le domaine de la gouvernance, de lutte contre les violations de droits de l’homme, du respect de l’état de droit notamment par le renforcement de la prise en charge des victimes qui reste très importante. Il s’est réjoui de la présence massive des femmes au sein de l’effectif de la Brigade de Répression du Trafic de Migrants et de la Traite d’Êtres Humains. Celle-ci, opérationnelle avant ce projet, a obtenu des résultats très significatifs. Pour rappel, 35 affaires ont été traitées avec 48 personnes déférées, 41 personnes sous Mandat de Dépôt et 22 personnes mises en cause. Les victimes secourues de diverses nationalités sont au nombre de 293 dont plusieurs mineurs. Plus de 300 victimes ont pu être secourues.

« Je suis ravi d’être parmi vous pour le lancement officiel du partenariat opérationnel conjoint de lutte contre la traite des êtres humains au Mali. Les Pays-Bas ont décidé de soutenir cette initiative avec une contribution de presque 3 millions d’euros, car elle répond à deux priorités que nous partageons tous à savoir, la protection des droits de l’homme et la lutte contre la criminalité transfrontalière organisée », a fait savoir l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas.

« Le bilan de la Brigade est plus qu’honorable. C’est un véritable succès », a déclaré Ambassadeur de France au Mali Joël MEYER. La France, a rappelé son ambassadeur, a été l’un des premiers pays à apporter son soutien à la Brigade. Elle soutiendra tous les projets qui auront pour vocation de répondre à des besoins opérationnels identifiés par le Département ou par la Brigade, a-t-il rassuré. La Brigade, a reconnu l’Ambassadeur d’Espagne au Mali, est un outil intéressant de lutte contre un phénomène qui nous touche tous.

Le Secrétaire Général par intérim du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, le Magistrat-Colonel Mamadou Daba COULIBALY a adressé au nom du Président de la Transition, du Premier Ministre et l’ensemble des membres du gouvernement et du peuple malien, ses sincères remerciements à l’UE pour sa coopération dynamique et multiforme. Il a rappelé que la demande de partenariat est une requête du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Aussi a- il rappelé que le Mali s’est engagé dans la voie de la répression du trafic des migrants par la création, en octobre 2018, de la Brigade de répression de trafic de migrants et de la traite d’êtres humains. « Des actions fortes ont été menées par cette Brigade qui a procédé au démantèlement de nombreux réseaux de trafic de migrants », a-t-il fait savoir. Malgré les moyens limités de la Brigade, a souligné le Magistrat-Colonel Mamadou Daba COULIBALY, des résultats extrêmement positifs ont été enregistrés.

Selon lui, le Mali a toujours œuvré pour la lutte contre la migration irrégulière. Il a réaffirmé le plein soutien du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Colonel-major Daoud Aly  MOHAMMEDINE à ce projet. Après une présentation de la Brigade par le Commissaire Principal Oumar Ousmane et celle du projet par son chef, le Commandant Eric PIQUIER, il y’eut des questions et des échanges suivis du mot de clôture du représentant du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile qui a vivement remercié les partenaires européens pour leur accompagnement. Une photo de famille et un cocktail a mis fin à cette cérémonie.

Source: MSPC

MaliwebCoopération
Le Secrétaire Général par intérim du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, le Magistrat-Colonel Mamadou Daba COULIBALY a présidé, ce matin, le 1er Comité de pilotage du partenariat opérationnel conjoint de lutte contre l’immigration illégale, le trafic de migrants et la traite des êtres humains en...