L’Allemagne a annoncé le 12 août 2022 la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de la majeure partie de ses opérations militaires au Mali dans le cadre de la Minusma. La raison avancée par le gouvernement allemand est surtout le refus de survol du Mali par le gouvernement de transition.

« L’Allemagne a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre la majeure partie de ses opérations militaires au Mali dans le cadre de la mission de l’ONU, la Minusma», a déclaré le 12 août 2022, la ministre allemande de la défense, Christine Lambrecht, avant de préciser : « le gouvernement malien a encore une fois refusé d’autoriser un vol qui devait assurer une rotation de personnel.»

Le même jour, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a reçu en audience l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, Dietrich POHL. Au cours des échanges, Abdoulaye Diop a expliqué à son hôte la mise en place d’un nouveau mécanisme d’approbation des rotations de contingents, à la faveur de la réunion de coordination tenue, le 1er août 2022, avec la Mission onusienne. Ce nouveau dispositif, selon le ministre Diop, répond à des impératifs de sécurité nationale. A cet égard, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a invité l’Allemagne à renouveler sa demande de rotation dans le cadre de ce mécanisme à travers la MINUSMA, avant d’assurer l’Ambassadeur du traitement diligent qui sera réservé à la requête.

Reprise des rotations des contingents !   

Les rotations des contingents de Minusma, suspendues depuis un mois, devrait reprendre le 15 août 2022 avec ce nouveau mécanisme d’approbation annoncé par le ministre Diop. «La Minusma a marqué son accord sur les nouvelles procédures et les a communiquées à tous les pays contributeurs de troupes. Il n’y aura pas d’exception», a-t-il confié à l’AFP.

«Il est prévu que les rotations recommencent dès ce lundi (15 août 2022)», a confirmé Myriam Dessables, porte-parole de la Minusma. C’est encore au chef de la diplomatie malienne de clarifier les choses : «Ils (les contingents) nous saisissaient directement. On a mis un terme à cela. Toutes les demandes doivent désormais passer par la Minusma qui doit les valider et transmettre aux Affaires étrangères par note verbale.»

Il faut rappeler que les rotations des contingents militaires et policiers de la Minusma avaient été suspendues le 14 juillet 2022 en raison de sécurité nationale.

Ousmane BALLO

Source: Ziré

MaliwebCoopération
L’Allemagne a annoncé le 12 août 2022 la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de la majeure partie de ses opérations militaires au Mali dans le cadre de la Minusma. La raison avancée par le gouvernement allemand est surtout le refus de survol du Mali par le gouvernement de transition. « L’Allemagne a décidé...