Dans le cadre de la coopération américano-malienne, l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Mali a offert lundi dernier dans les locaux de la direction de la police, un Système informatisé de gestion des ressources humaines (Sigrh) à la police nationale. Présidée par le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Oumar Sogoba, la cérémonie a enregistré la présence de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Mali, Dennis Hankins, du directeur général de la police, le contrôleur général Soulaïmane Traoré et de nombreux autres invités. L’événement était couplé aux cérémonies de remise de matériels informatiques et attestations à 14 stagiaires. Ceux-ci viennent de suivre une formation de trois semaines sur ce nouvel outil informatique.

Ce don de matériels et d’équipements informatiques est composé de deux serveurs hébergeant le logiciel Sigrh, cinq ordinateurs portables pour l’enrôlement des fonctionnaires de police, des lecteurs d’empreintes digitales, des caméras, des puces de badges, des cartes biométriques et des imprimantes. Ils permettront de renforcer les capacités opérationnelles des services de la police, notamment la direction du personnel, des finances et du matériel. Mais aussi, de mieux sécuriser les données personnelles des fonctionnaires de police et de contribuer à renforcer la professionnalisation des personnels de la police.

L’ambassadeur des États-Unis a souligné que le Sigrh aidera en termes d’autonomisation de système des ressources humaines du ministère de la Sécurité. Pour relever les défis auxquels il fait face, notre pays ne cesse d’augmenter les effectifs des services de défense et de sécurité. Selon Dennis Hankins cette montée en puissance des agents de la sécurité est le moment approprié d’introduire un système autonomisé dès le début du recrutement jusqu’à la retraite des agents policiers.

Le Sigrh donne également la possibilité à chaque policier de voir son dossier et de le vérifier. Le directeur général de la police a indiqué que ce don représente une preuve d’amitié des États-Unis dans la période difficile que notre pays traverse. Occasion pour Soulaïmane Traoré de rappeler que le Sigrh a été développé dans le cadre de l’initiative pour la gouvernance du secteur de la sécurité lancé en 2015 pour accompagner la vision du gouvernement dans le renforcement des capacités de ses services de sécurité. S’adressant aux stagiaires, il les a invités à faire le meilleur usage de leurs attestations et à se montrer dignes de cette coopération americano-malienne.

Tout en souhaitant que l’ambassade des États-Unis continue à soutenir et à équiper les services de la police nationale notamment les unités d’intervention, le directeur général de la police a déclaré que la lutte implacable contre le terrorisme que notre pays conduit actuellement nécessite en effet des moyens très importants. Et c’est pourquoi, le Mali compte sur l’aide et le soutien de tous ses amis et partenaires.

Le secrétaire général du ministère en charge de la Sécurité a souhaité que le système soit élargi à la direction des ressources humaines du département. Ce qui permettra, selon Oumar Sogoba, d’atteindre un niveau beaucoup plus élevé de la gestion des ressources humaines de façon générale. Et de rassurer que même l’usurpation de fonction ne serait plus possible avec l’existence d’un tel système.

Mariétou KOITÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebCoopérationSociété
Dans le cadre de la coopération américano-malienne, l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Mali a offert lundi dernier dans les locaux de la direction de la police, un Système informatisé de gestion des ressources humaines (Sigrh) à la police nationale. Présidée par le secrétaire général du ministère de la Sécurité...