Dans un communiqué déposé à notre rédaction, signé par le président de la coordination nationale, Sidi Ongoïba, le mouvement Atem informe l’opinion nationale et internationale que suite aux récentes évolutions de la situation sécuritaire et du déploiement progressif des FAMAs (Forces Armées maliennes), il a décidé de la démobilisation et l’insertion de ses hommes au sein de l’armée nationale suite à plusieurs échanges avec la commission nationale du recrutement spécial mise en place par le ministère de la défense et des anciens combattants.

Depuis  plusieurs années, précise  le communiqué, le mouvement  a accepté, encouragé, accompagné et  assumé le processus de dialogue  entre les légitimités traditionnelles  en intra et intercommunautaire  entre toutes les communautés du pays Dogon, seule  alternative à la recherche d’une paix durable.

Cela, ajoute le président de la coordination nationale du mouvement Atem, Ongoïba,  a permis d’instaurer  la confiance  et d’atteindre  des résultats probants dans plusieurs zones, permettant la libre circulation des personnes et de leurs biens, la diminution drastique des attaques de villages et des civils, le retour de certaines populations déplacées, l’ouverture des routes et des foires à toutes communautés confondues…

Fidèle  à ses principes  et valeurs, souligne le communiqué, le mouvement félicite et remercie toutes les légitimités traditionnelles  à poursuivre le processus de dialogue, invite les autorités maliennes et ses partenaires à soutenir ces initiatives, à prendre des dispositions urgentes et utiles pour les populations déplacées et celles en situation d’insécurité alimentaire sur l’ensemble des zones de crise.

Par contre, le mouvement, indique le communiqué,  s’est dit  vivement préoccupé par la crise alimentaire  qui pointe  à l’horizon suite à la mauvaise pluviométrie, et  invite  les autorités et leurs partenaires  à prendre des mesures idoines  afin d’éviter une crise supplémentaire aux populations déjà éprouvées

En outre, le mouvement Atem a réitéré avec insistance  son appel aux autres groupes d’auto-défense et autres mouvements à répondre à la demande du ministère de la défense afin de mieux structurer et coordonner la lutte contre le terrorisme.

Pour terminer, le mouvement a exprimé  son soutien et sa solidarité à l’endroit des FAMAs et à toutes les populations déplacées dans les zones d’insécurité,réitéré son engagement à rassembler toutes les communautés du pays Dogon autour de nos valeurs ancestrales qui garantissent notre identité collective et la cohésion sociale, qui constituent un fondement solide nécessaire et indispensable à la préservation de l’intégrité et l’unité du Mali.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

MaliwebCoopération
Dans un communiqué déposé à notre rédaction, signé par le président de la coordination nationale, Sidi Ongoïba, le mouvement Atem informe l’opinion nationale et internationale que suite aux récentes évolutions de la situation sécuritaire et du déploiement progressif des FAMAs (Forces Armées maliennes), il a décidé de la démobilisation...