Dans son livre paru ce mois à Bamako, l’ancien chef d’état-major particulier du président IBK sous mandat dépôt dans l’affaire dite bérets rouges jusqu’à l’application de la loi d’entente nationale, révèle la sale stratégie des opérateurs économiques dans leur course effrénée vers le gain facile. Demba Yattasaye de WAD MOTORS, ça vous dit ? Tenez bien !

Selon Yamoussa Camara qui en prend un exemple pour soi-disant prouver sa probité, le sulfureux opérateur économique Demba Yattasaye lui avait offert gracieusement les clefs d’une voiture de luxe marque Kia alors qu’il était ministre de La Défense et des anciens combattants.

Malgré qu’il ait décliné l’offre, l’opérateur économique lui enverra une enveloppe dans laquelle se trouve un dossier de manifestation d’intérêt pour l’achat des véhicules au compte du ministère de La Défense.

Il affirme avoir décliné cette offre également. Histoire de montrer combien il a tenté d’être vertueux sur ce qui concerne la gestion de la chose publique.

Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions

I.T

Source: Le SOFT

MaliwebPolitiquePolitique malienne
Dans son livre paru ce mois à Bamako, l’ancien chef d’état-major particulier du président IBK sous mandat dépôt dans l’affaire dite bérets rouges jusqu’à l’application de la loi d’entente nationale, révèle la sale stratégie des opérateurs économiques dans leur course effrénée vers le gain facile. Demba Yattasaye de WAD...