Après avoir obtenu un classement sans suite dans ce dossier, l’ancien ministre de la Justice, le très populiste Malick Coulibaly, a donné des instructions pour la réouverture du même dossier.

En mars dernier, la Cour suprême, l’instance juridictionnelle suprême du Mali a répété la même chose, en classant sans suite ce dossier. L’information nous a été révélée par Soumeylou Boubèye Maiga (SBM), ancien ministre de la Défense au moment des faits, ancien Premier ministre, et surtout président de l’ASMA/CFP. C’était le jeudi soir, au cours de l’émission phare de la télévision Renouveau, le Grand jury, sous la présidence de Oumar Barou Sidibé. C’est ce dernier qui dès son introduction a interpelé Soumeylou Boubèye Maiga sur la question. Après précieuses explications sur l’état de l’Armée malienne en 2013, le président de l’ASMA/CFP a révélé qu’il n’y a eu aucune malversation financière et qu’il demeure serein. Avant d’ajouter que la Cour suprême a clos ce dossier en mars 2021, sans qu’il ne soit incriminé. Il jure la main sur le cœur qu’il est blanc comme neige et rien ne l’empêche de poursuivre son action politique. Il dit comprendre les folles rumeurs sur les réseaux sociaux qui proviennent des personnes bien identifiées dont l’objectif est de salir son nom et son image.

Autrement dit SBM est un homme propre. Il se prépare à être dans les starting blocks de la présidence en 2022, pour faire prévaloir son ambition pour le Mali

A suivre                                                                                                    

Seydou Diamoutene

Source: 22 Septembre

MaliwebCorruptionMalijet
Après avoir obtenu un classement sans suite dans ce dossier, l’ancien ministre de la Justice, le très populiste Malick Coulibaly, a donné des instructions pour la réouverture du même dossier. En mars dernier, la Cour suprême, l’instance juridictionnelle suprême du Mali a répété la même chose, en classant sans suite...