ministre Bocary Treta

Parmi les trois  prétendants au poste de Premier ministre, proposés par le RPM (Rassemblement Pour le Mali), le parti au pouvoir, Dr Bocari Tréta semble rencontrer plus de handicaps, dans cette course, que ses deux autres concurrents : Mahamane Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation  Professionnelle  et Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre de l’Environnement et de l’Assainissement.

Ministre du Développement Rural et ingénieur agronome de formation, Dr Bocari Tréta traine un lourd contentieux, qui l’oppose depuis plusieurs mois à IBK, alors candidat du RPM à l’élection présidentielle de juillet 2013.

Selon une source proche du pouvoir, Tréta – comme l’appellent ses camarades du parti – aurait tenté de réjoindre les rangs de l’URD (l’Union pour la République et la Démocratie).  C’était, nous dit-on, à la veille de la présidentielle.

Cette attitude du Dr Tréta aurait, toujours selon notre source, plongé IBK dans une colère noire. Attitude qu’il aurait  assimilée  à  une « trahison ». Depuis, indique notre interlocuteur, « les deux hommes sont en froid ». Et d’ajouter, l’air gêné : « IBK lui a, certes, pardonné. Mais il n’envisage pas de faire de lui le successeur de Moussa Mara à la Primature. Vous connaissez l’adage : qui a bu, boira ! ».

Ce qui semble laisser plus de chance aux deux autres candidats du RPM à la Primature : Mahamane Baby et Abdoulaye Idrissa Maïga.

Oumar Babi

SOURCE: Canard Déchainé

kantePolitique
Parmi les trois  prétendants au poste de Premier ministre, proposés par le RPM (Rassemblement Pour le Mali), le parti au pouvoir, Dr Bocari Tréta semble rencontrer plus de handicaps, dans cette course, que ses deux autres concurrents : Mahamane Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation  Professionnelle  et Abdoulaye...