Ce samedi 6 novembre 2021, le terrain de football de l’école fondamentale privée ‘’Babouya’’ de Kanadjiguila a servi de cadre à une cérémonie d’adhésion massive au parti Yelema. Les adhérents à leur tête Mamadou Dabo, venus de l’Alliance pour la solidarité au Mali, Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP) débarquent à Yelema avec armes et bagages pour lui insuffler un nouveau souffle.


Les prochaines joutes électorales seront laborieux en commune du Mandé. Et pour cause, Yelema, le parti du changement vient d’enregistrer des adhésions non moins importantes. Siraman Diarra, le président du parti dans le cercle de Kati, a été conforté dans sa position avec la présence du président Youssouf Diawara et d’autres valeureux cadres du parti de la vache.

Après les salutations aux membres de Yelema et nouveaux adhérents par le président du parti Yelema de la commune du Mandé, Fousseyni Samaké, la présidente des femmes Yelema Kadiatou Traoré lui a emboîté le pas pour faire savoir que leur parti est celui du changement et qu’il est ouvert à tous.

Dans son discours d’accueil de nouveaux adhérents dans sa famille politique, le président de Yelema de tout le cercle de Kati, Siraman Diarra, s’est dit convaincu que Mamadou Dabo et ses éléments rehausseront le flambeau du parti dans le landernau politique de la commune du Mandé et du Mali entier. Pour lui, sa vision cadre bien avec celle du parti Yelema. Il s’agit, dit-il, de servir et non se servir.

Le président Diarra a confié les nouveaux venus aux cadres du parti. « Nous sommes allés les chercher parce que nous savons qu’ils peuvent faire le travail qu’on leur confiera », a martelé Siraman Diarra qui précisera par la suite que Yelema ne connait pas de guerre de positionnement. Avant de déclarer Mamadou Dabo vice-président du parti Yelema. Il conclura son intervention par la manifestation réelle du besoin de militants pour le parti Yelema dans le but de bâtir la nation nouvelle.

Cette adhésion s’est faite sans aucune pression. C’est la conviction qui a prévalu. Ainsi la locomotive de cette flopée d’adhérents, pharmacien de son Etat, Mamadou Dabo, l’a fait savoir dans son intervention. Selon lui, c’est après plusieurs analyses et observations qu’ils ont décidé de rejoindre Yelema. A l’entendre, ce choix éclairé s’est fait sans pression et sans aucune démagogie.

Expliquant les raisons de ce choix, il l’a résumé en quelques points. « Nous partageons les mêmes valeurs et idéologies ; le président Diawara est un vrai patriote, un rassembleur, un démocrate. Le président Diawara et Moussa Mara possèdent toutes les capacités et aptitudes de rassembler tous les Maliens autour des idéaux d’unité nationale, de paix, de cohésion et d’entente nationale », a déclaré le nouvel arrivant au parti Yelema.

Sur une note d’espoir, l’interlocuteur a conclu son intervention. « Nous espérons, mes camarades et moi que notre adhésion apportera sans nulle doute un souffle nouveau au parti Yelema dans l’atteinte de ses objectifs sur l’échiquier politique national en général et singulièrement dans la commune rurale du Mandé », a-t-il laissé entendre.

A noter que cette cérémonie, placée sous la coupe du président Diawara, a été agrémentée par les prestations de la troupe musicale de N’tanfara et les gagnants du royaume des enfants en imitation d’artiste, chorégraphie et poésie. Un des temps forts de cette cérémonie est la remise de la ceinture verte et le foulard blanc à Mamadou Dabo par le président exécutif national du parti. Une manière de lui souhaiter la bienvenue.

Bazoumana KANE

Source: L’Alerte

MaliwebPolitique
Ce samedi 6 novembre 2021, le terrain de football de l’école fondamentale privée ‘’Babouya’’ de Kanadjiguila a servi de cadre à une cérémonie d’adhésion massive au parti Yelema. Les adhérents à leur tête Mamadou Dabo, venus de l’Alliance pour la solidarité au Mali, Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP) débarquent...