C’est certainement une réponse de la brève visite du président du Conseil national de Transition du Mali, le colonel Malick Diaw, il y a trois semaines en Guinée Bissau. Objectif de cette première rencontre avec le président Bissau Guinéen Umaro Sissoco Embalo était entre autre de renforcer la coopération diplomatique entre les deux pays et de partager avec les autres pays de la sous-région la “la situation de crise que traverse le Mali”.

 

Dès ce vendredi, c’est aune autre page de l’histoire entre ces deux pays qui va s’écrire. En visite de travail et d’amitié au Mali du 25 au 27 juin 2021, le président de la République de  Guinée Bissau, Umaro Sissoco Embalo va sans doute explorer avec son homologue des dossiers qui pourront pourront faire objet de collaboration fructueuse entre les deux pays.

Depuis le 16 juin 2021, la Guinée-Bissau est devenue le quatrième pays africain à adhérer à la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux, renforçant ainsi la coopération transfrontalière sur les eaux partagées. L’adhésion de ce pays à la Convention sur l’eau suit celle du Ghana en 2020, du Tchad et du Sénégal en 2018, qui sont devenus les premiers pays en dehors de la région paneuropéenne à y adhérer.

Source : Journal du Mali

MaliwebCoopérationPolitique
C'est certainement une réponse de la brève visite du président du Conseil national de Transition du Mali, le colonel Malick Diaw, il y a trois semaines en Guinée Bissau. Objectif de cette première rencontre avec le président Bissau Guinéen Umaro Sissoco Embalo était entre autre de renforcer la coopération...