Les différentes médiations pour la libération des 49 militaires Ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier à l’aéroport de Bamako restent sans succès. À travers un twitte, le leader politique Guinéen, Amadou Oury Bah dit Bah Oury interpelle la diplomatie guinéenne à s’impliquer pour que ces hommes en uniforme puissent être libérés.

 

« La diplomatie guinéenne devrait user de ses relations que le CNRD entretient avec Assimi Goïta du Mali pour participer à la médiation pour la libération des 49 militaires Ivoiriens. La Guinée doit contribuer à la décrispation diplomatique dans la région », estime Bah Oury, président de l’UDRG.

Il faut rappeler que la junte malienne accuse ces soldats d’être des « mercenaires » pendant que  l’Etat ivoirien soutient qu’ils sont partis dans le cadre des opérations de soutien à la MINUSMA (mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali).
Mamadou Macka Diallo
666 660 366
MaliwebDiplomatie
Les différentes médiations pour la libération des 49 militaires Ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier à l’aéroport de Bamako restent sans succès. À travers un twitte, le leader politique Guinéen, Amadou Oury Bah dit Bah Oury interpelle la diplomatie guinéenne à s’impliquer pour que ces hommes en uniforme puissent...