Le siège du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), sis à Djélibougou a servi de cadre hier mercredi 2 juin 2021 à l’animation d’une conférence de presse par Dr Oumar Mariko. L’ancien député de Kolondiéba estime le moment opportun pour échanger avec les médias qui l’avaient suivi dans son combat. Au cours de la rencontre, il a souligné que le coup d’état du 18 août n’est pas le fruit de sa lutte tout en soulignant qu’il ne se reconnaît que dans celui de Mars 2012.

Le Président du parti SADI, Dr Oumar Mariko a également fait le compte-rendu de son échange téléphonique d’avec l’ancien Président Bah N’Daw.

Dr Mariko trouve que tous ceux qui ont combattu pour le changement devraient être dans le Gouvernement et dans le Conseil National de Transition (CNT). Regrettant que cela n’ait pas été fait, il a souligné que son Mouvement MDP (Mouvement Démocratique et Populaire) a été trahi par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP). « Nous avons voulu cheminer avec le M5-RFP, nous avons demandé qu’on se rencontre, qu’on échange, ils n’ont pas accepté » , a souligné Dr Oumar Mariko.

Selon ses explications, le mouvement courait vers les militaires pour avoir des postes de responsabilité. «Ils ont eu les postes de responsabilité, pas ceux qu’ils voulaient, mais par procuration au (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 03 JUIN 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

MaliwebMode maliennePolitique
Le siège du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), sis à Djélibougou a servi de cadre hier mercredi 2 juin 2021 à l’animation d’une conférence de presse par Dr Oumar Mariko. L’ancien député de Kolondiéba estime le moment opportun pour échanger avec les médias qui l’avaient...