Le Cercle de Réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a lancé un nouveau projet intitulé ‘’promouvoir l’intégrité, la transparence et la redevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité au Mali. Les objectifs et les résultats attendus dudit projet ont été expliqués aux hommes de médias, hier mardi, à la Maison des aînés. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée par le président de CRI 2002, le Dr Abdoulaye SALL.

 

Ce nouveau projet de 24 mois financé par le Fonds des Nations unies pour la démocratie a pour objectif principal le renforcement des capacités des organisations de la société civile pour le contrôle civil démocratique.
Il s’agit de soutenir la transition afin qu’elle aboutisse à la mise en place d’un pouvoir démocratiquement élu.
Le projet est mis en œuvre par Cri2002 en partenariat opérationnel et stratégique avec Transparency international défense et sécurité basée à Londres.
Le président de CRI 2002 a expliqué que le présent projet fait suite à un autre projet qui était basé sur la gouvernance du secteur de la défense qui a été mis en œuvre de 2018 à 2021.
«Le présent projet va consolider les acquis du projet précédent. Les résultats attendus du projet sont entre autres le renforcement des capacités des organisations de la société civile et des institutions de défense et de sécurité. Il s’agit aussi d’être porteur de la voix des sans voix auprès de l’organe législatif qui est le Conseil national de transition et concocter les mécanismes à mettre en œuvre pour cette collaboration et ces engagements », a expliqué le Dr Abdoulaye SALL.
Il a profité de l’occasion pour donner des éclairages sur la crise que traverse notre pays. Selon lui, les gens parlent aujourd’hui de sécurité alors qu’on n’est pas encore arrivée au stade de la sécurité ‘’Lakana’’.
Le Dr SALLA a fait comprendre que la crise que traverse le Mali est au niveau de la défense nationale.
« Quand le territoire national est occupé, on ne parle pas de sécurité, mais de défense nationale. Quand les forces de l’ordre sortent de leurs casernes pour être sur les théâtres des opérations, ce n’est pas pour des questions de sécurité, mais pour des questions de défense. Une fois que les problèmes de défense nationale sont réglés, les questions de sécurité se posent en ce moment », a précisé le président de CRI 2002.
«Aujourd’hui les gens ne peuvent pas aller dans les champs, des villages sont dévastés. Si les paysans n’arrivent pas à cultiver, comment ils vont avoir du mil, du riz pour se nourrir ? Quand ils n’arrivent pas à se nourrir ils sont dans l’insécurité alimentaire qui peut déboucher sur beaucoup de choses », a-t-il a ajouté.
Face à la situation, le Dr Abdoulaye SALL a appelé les Maliens à l’unisson. Pour lui, les Maliens doivent comprendre que le pays est en guerre. Et quand un pays est en guerre, les fils et les filles doivent être unis, parler du même langage pour régler le problème.
S’agissant de la mise en œuvre du projet sur le terrain, il a souligné que le projet précédent avait abouti à la mise en place de cinq pôles d’intervention. Ainsi, sur la base de ces pôles, trente villages seront identifiés pour servir de villages d’expérimentation en vue de ressourcer la dynamique de la bonne gouvernance dans notre pays.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
Le Cercle de Réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a lancé un nouveau projet intitulé ‘’promouvoir l’intégrité, la transparence et la redevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité au Mali. Les objectifs et les résultats attendus dudit projet...