Les Chefs d’Etat de l’espace CEDEAO ont menacé d’activer la force en attente de l’organisation sous régionale pour intervenir au Mali si jamais les militaires ne se décidaient pas à organiser au plus vite des élections en bonne et due forme. Face à la menace, les autorités ont durci le contrôle avec la frontière Ivoirienne.

Sous embargo de la CEDEAO depuis le dimanche 9 janvier dernier, le Mali fait face à une menace de l’intervention des forces en attente de l’organisation sous régionale.

Pour se préparer en conséquence et faire face à cette menace, les autorités maliennes ont renforcé la vigilance au niveau des frontières. En effet, selon nos sources à la frontière Mali-Cote-D’ ivoire, les forces de sécurité basées à Zegoua ont durci le contrôle à l’entrée de notre territoire. « Depuis la (…)

DEMBA KONTE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Les Chefs d’Etat de l’espace CEDEAO ont menacé d’activer la force en attente de l’organisation sous régionale pour intervenir au Mali si jamais les militaires ne se décidaient pas à organiser au plus vite des élections en bonne et due forme. Face à la menace, les autorités ont durci...