Du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga à son intérimaire, le Colonel Abdoulaye Maïga, la politique gouvernementale malienne,  depuis la phase dite de « rectification » suite à l’écartement du tandem  éphémère Bah N’Daw-Mouctar Ouane, s’est faite  constater au concert des nations par une approche offensive qui vise, selon les autorités, à ”restaurer l’honneur et (…)

SEYDOU KONATÉ

Source: NOUVEL HORIZON