Le 53e Anniversaire de l’Armée malienne a été célébré hier, lundi 20 janvier 2014, à travers un grand défilé qui a vu la participation de toutes les composantes de nos forces armées et de sécurité.

 soldats armée malienne bamako

 

C’est symbolique, le passage de l’Avenue du Mali au cœur de la vieille ville entre Bamako-coura, Dravéla, Ouolofobougou et les trois Bolibana. Le défilé du 20 janvier 2012 a eu  en présence du chef de l’Etat et de ses invités nationaux et étrangers, installé sur la même tribune où Modibo Kéïta l’a précédé voila 53 ans. C’est, donc, une double détente de rupture et renouement. Rupture avec un passé présent; mais,  sombre et recollage avec un passé glorieux lui aussi présent dans les esprits.

 

 

La matinée était belle, la bâche blanche qui abrite la tribune belle et très belle aussi, les tenues de nos forces armées. Comme ils étaient beaux et fiers dans leurs accoutrements de classe, de pied en cap, ornés de Tournesol, de Fourragères et de blason. L’habit ne fait pas le moine, certes, mais soldat mal fagoté se dégoute lui-même pour commencer. Oui, le peuple amassé a apprécié le nouveau look de ses soldats. Des pousseurs de pousse-pousse quittent le défilé en hurlant des commentaires qui ne laissent aucun doute sur leur confiance retrouvée à leur armée.

 

 

Le Drian, ministre français, était dans la tribune, les soldats français et le Serval dans le défilé et IBK, debout pour saluer un signe de souveraineté retrouvée ou…. ?

 

 

IBK trébuche

A la fin du défilé et en descendant des quelques marches d’escalier que le menait au sol, le Président de la République a légèrement trébuché. Heureusement, il s’est vite ressaisi sans avis de personne. Du reste, les gardes du corps et autre aide de camps n’ont même pas eu le temps de réagir. Un élu s’inquiète et confie:« Qu’IBK sache qu’il n’a plus ses 20 ans, qu’il fasse attention!». Il est vrai que nous avons grandement besoin de lui, sain, sauf et entier.

 

 

Bamadou Tall

SOURCE: Notre Printemps