«J’invite les jeunes de 18 à 25 ans à se faire enrôler sur le fichier électoral, cela est d’autant plus important qu’à l’issue des élections, ils participeront à la légitimité de nouvelles autorités». Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga s’exprimait ainsi, vendredi dernier, à l’issue de sa visite à la Délégation générale aux élections (DGE) où, il a appris avec regret le faible niveau d’enrôlement de cette tranche d’âge sur le fichier électoral, alors qu’elle constitue la majorité de la population.

À son arrivée, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, accompagné d’une forte délégation, a été accueilli par le délégué général aux élections, le général Siaka Sangaré. Après avoir passé en revue la troupe de la garde nationale en poste à la DGE, le ministre a eu une rencontre avec l’ensemble du personnel de cette structure. Un cadre d’échanges qui a été marqué par la présentation du fichier électoral 2020 ayant servi aux dernières élections législatives.

Le ministre Abdoulaye Maïga rappellera que, dans le cadre de la charte de la Transition et la feuille de route, son département joue un rôle capital, celui d’organiser dans le délai imparti des élections transparentes et crédibles. Pour le chef de l’État, selon lui, les élections constituent l’essence de la Transition. «Sa vision des élections est claire. À l’issue du processus, il faudrait que le vaincu puisse féliciter le vainqueur», a ajouté le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga. Toute chose qui nécessite un ensemble de dispositions très urgentes à prendre, dira-t-il. D’où cette prise de contact, selon lui, avec le délégué général aux élections.

D’après le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, l’organisation d’une élection crédible, libre et transparente exige une collaboration renforcée entre son département, la DGE et la Commission électorale nationale indépendante (CENI). «C’est important et fondamental que nous harmonisions notre processus afin de relever ces défis et atteindre les objectifs qui nous ont été assignés», a-t-il exhorté. En retour, les responsables de la DGE ont réitéré leur disponibilité à accompagner le ministre pour la réussite des élections.

Créée en 2000, la DGE a pour missions d’élaborer et gérer le fichier électoral, d’assurer le financement public des partis politiques et d’apporter assistance à la CENI à sa demande.

Bembablin DOUMBIA

Source : l’Essor

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
«J’invite les jeunes de 18 à 25 ans à se faire enrôler sur le fichier électoral, cela est d’autant plus important qu’à l’issue des élections, ils participeront à la légitimité de nouvelles autorités». Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga s’exprimait ainsi, vendredi...