Le vendredi 10 Septembre 2021, Le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, avec à ses côtés le Directeur Général de la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence (DGCC) M, Boubacary Doumbia et le Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) M, Youssouf Bathily ont animé un Point de presse au dit département.

Le but de cette rencontre avec la presse était de donner des informations précises et claires sur les dispositions que le gouvernement a prises depuis des mois pour l’atténuation des effets de la flambée des prix.

Le Ministre du commerce a expliqué que sur le plan commercial, son département a d’abord privilégié la négociation des prix avec les opérateurs économiques afin de geler l’augmentation des prix.

« Ces concertations ont abouti au maintien des mesures déjà en vigueur, d’autres mesures supplémentaires d’atténuation des effets de la flambée des prix », a déclaré le ministre Mahmoud Ould Mohamed.

Selon lui, il s’agit entre autres de : la détermination du prix plafond du sucre à 500F CFA le kilogramme dans le cadre du programme de jumelage ; la fixation des prix indicatifs plafonds du riz brisure non parfumé importé et de l’huile alimentaire, respectivement à 340 FCFA le kilogramme et 900 FCFA le litre d’huile, en exécution d’un programme de réduction de la base taxable de 50% au cordon douanier.

Le ministre poursuivant son exposé, expliquera, « le gouvernement a ensuite ordonné (…)

ALPHAGALO

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Le vendredi 10 Septembre 2021, Le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, avec à ses côtés le Directeur Général de la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence (DGCC) M, Boubacary Doumbia et le Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM)...