En hommage aux soldats tchadiens qui ont payé un lourd tribut depuis l’offensive militaire contre les djihadistes avec 29 tués dans leurs rangs, aux soldats français de l’opération Serval qui viennent d’enregistrer un quatrième mort et aux soldats maliens tués au front, le Groupement des leaders spirituels musulmans organise le vendredi 8 mars une prière collective à la grande mosquée de Bamako. Cette cérémonie sera ponctuée par une lecture du Saint Coran et une séance de prière. Ce sera l’occasion pour la communauté musulmane de saluer l’esprit de solidarité dont la communauté internationale a fait preuve à l’égard du Mali et de saluer à sa juste valeur la mémoire des soldats français et africains morts pour la cause de notre pays. Dicko Mahamoud hci

Les leaders spirituels musulmans dont le coordonnateur est l’imam Chérif Ousmane Madani Haïdara mettront à profit cette journée de prière pour réitérer toute leur confiance aux pays contributeurs et  prouver par la même occasion que la guerre que mènent  ces pays n’est pas une guerre contre l’islam. Mais plutôt une guerre contre les terroristes, les narcotrafiquants et les abonnés au crime transnational.

La cérémonie de vendredi regroupera dans  la grande mosquée l’ensemble des fidèles musulmans de la capitale. Ceux de l’intérieur du pays organiseront les mêmes prières d’hommage à l’endroit de tous les soldats et civils disparus depuis le début de l’offensive militaire contre les djihadistes.  » Les soldats français et africains tués au cours de la reconquête des villes du nord sont morts pour  le Mali. Ils se sont sacrifiés pour la restauration de notre intégrité territoriale, pour notre liberté à nous tous. Ils méritent toutes nos attentions. Les populations maliennes, musulmanes sont et restent reconnaissantes à l’égard des pays amis et partenaires qui leur apportent une aide quelconque » a déclaré le coordonateur du Groupement des leaders spirituels musulmans.

Chérif Ousmane Madani ajoutera qu’en plus des prières pour les victimes du conflit, les fidèles prieront pour un retour rapide de la paix dans notre pays. Auparavant, c’est-à-dire hier jeudi, les responsables du Groupement ont effectué une visite dans les hôpitaux de Kati, Gabriel Touré et à l’hôpital du Mali pour s’enquérir de l’état des blessés de guerre. Ces actions s’inscrivent en droite ligne des missions que cette organisation religieuse s’est assignées depuis sa création, il y a de cela quelques mois. Qui sont celles de perpétuer un islam authentique dénué de tout fondamentalisme et de prêcher la paix et la cohésion. Il est à rappeler que lorsque la ville de Konna était attaquée par les terroristes, le Groupement avait invité les Maliens à des prières collectives sur l’ensemble du territoire.

Le groupement des leaders spirituels  musulmans qui a une fois de plus réitéré son appel à la tolérance et au pardon invite les Maliens à la retenue et à coopérer avec les forces de sécurité dans la lutte contre les bandits armés.

Abdoulaye DIARRA

Source: L’Indépendant

MaliwebPolitique
En hommage aux soldats tchadiens qui ont payé un lourd tribut depuis l’offensive militaire contre les djihadistes avec 29 tués dans leurs rangs, aux soldats français de l’opération Serval qui viennent d’enregistrer un quatrième mort et aux soldats maliens tués au front, le Groupement des leaders spirituels musulmans organise...