Issa Kaou  N’Djim, quatrième vice-président du Conseil National de la Transition (CNT) a réagi suite à  l’expulsion du représentant spécial de la CEDEAO au Mali, M. Hamidou Boly. Dans son intervention, il charge sévèrement le Premier Ministre Choguel Kokala Maïga  et demande au Colonel Assimi Goïta de prendre toutes ses  responsabilités  face à la tension diplomatique qui subsiste entre le Mali et la communauté internationale.

 

L’expulsion du représentant résident  de la CEDEAO au Mali par les autorités de la transition et la tension diplomatique entre le Mali et la communauté ont fait réagir le très bouillant Issa Kaou Djim. Dans un entretien, le quatrième vice-président du CNT s’est clairement désolidarisée de la conduite de l’actuelle gouvernance. En effet, pour Issa Kaou Djim, notre pays joue à un jeu très dangereux dans ce bras de fer avec la communauté internationale. Pour lui, notre pays ne pourra pas supporter les sanctions de la communauté (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

DEMBA KONTE

Source : NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Issa Kaou  N’Djim, quatrième vice-président du Conseil National de la Transition (CNT) a réagi suite à  l’expulsion du représentant spécial de la CEDEAO au Mali, M. Hamidou Boly. Dans son intervention, il charge sévèrement le Premier Ministre Choguel Kokala Maïga  et demande au Colonel Assimi Goïta de prendre toutes...