Il aura fallu que les autorités du Conseil national de transition s’y prenne avec beaucoup plus de détermination et de rigueur pour que l’ancien président de l’Assemblée national s’exécute. Issaka Sidibé alias «Isaak», selon nos confidences, a été contraint de rendre au CNT quatre véhicules de l’hémicycle qu’il gardait jusque-là par-devers lui.

L’opération a été exécutée, de même source, la semaine dernière, suite à une mission de récupération jusqu’à la demeure de l’intéressé, qui aurait pu se passer d’une telle déconvenue en se débarrassant du patrimoine public de son propre gré. Mais l’ancien président de l’hémicycle n’est visiblement pas du genre à s’épargner les réprimandes au détriment de ses visées. On se rappelle par exemple que sa gestion avait commencé à l’hémicycle par un scandale de meubles en épaves ainsi que de vieux véhicules destinés à la réforme qui se sont retrouvés bizarrement dans un garage  de la capitale.

Rassemblées par la Rédaction

  Source: Journal Le Témoin- Mali
MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Il aura fallu que les autorités du Conseil national de transition s’y prenne avec beaucoup plus de détermination et de rigueur pour que l’ancien président de l’Assemblée national s’exécute. Issaka Sidibé alias «Isaak», selon nos confidences, a été contraint de rendre au CNT quatre véhicules de l’hémicycle qu’il gardait...