Dans le cadre des festivités du 53ème  anniversaire de l’armée nationale, IBK et son gouvernement ont décidé de rendre hommage aux militaires tués au front. Pour cela, un monument a été inauguré le lundi 20 janvier à la place d’arme de Kati par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

inauguration stele monument reconnaissance armee ibrahim boubacar keita ibk kati camp

 

Les militaires tombés sur le champ de bataille ont désormais un monument en leur nom. Cette stèle de couleur noire, longue de plus de mètres de long, porte l’inscription : «aux morts pour le Mali». Ce monument est un grand geste d’hommage que le gouvernement a rendu non seulement aux militaires maliens morts au front à Aguel-hoc, à Konna et un peu partout dans le nord pour la défense de l’intégrité du territoire national, mais aussi aux dizaines de militaires étrangers (tchadiens, français, sénégalais et béninois..) morts pour notre cause.

Yacouba Doumbia

 

SOURCE: Le Débat