Insécurité grandissante, insécurité alimentaire, problématique de l’organisation des élections crédibles, transparentes et justes dans un contexte où le Premier ministre, les partis politiques et les administrateurs civils sont à « couteaux tirés » autour de l’Organe Unique de Gestion des Elections, les inquiétudes ne manquent pas.  Taxé d’être un Premier ministre, Chef du Gouvernement qui s’est spécialisé dans les rencontres dont certaines ne sont pas  nécessaires, à un moment où le pays est confronté à de multiples défis, le peuple malien attend impatiemment la Déclaration de Politique Générale (DPG) qui doit toucher à tous les secteurs vitaux du Mali.

Faut-il le rappeler, nommé le 07 juin 2021, par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta,  juste après son investiture, Dr Choguel Kokalla  Maïga a mis à profit sa dernière rencontre avec les partis politiques au Centre International de Conférence de Bamako (CICB) pour annoncer qu’il présentera sa Déclaration de Politique Générale (DPG) fin juillet. Vu le laps de temps dans lequel ce document concernant la Nation toute entière est en train d’être élaboré, la question qui se pose est la suivante : « Dr Choguel Kokalla  Maïga pourra-t-il mieux faire que les autres surtout que le facteur temps  constitue un véritable handicap pour la Transition ? »

Certes le travail est en train d’être fait par des spécialistes, mais les questions scientifiques ne se traitent pas à la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 14 JUILLET 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Maliwebmalijet comPolitique
Insécurité grandissante, insécurité alimentaire, problématique de l’organisation des élections crédibles, transparentes et justes dans un contexte où le Premier ministre, les partis politiques et les administrateurs civils sont à « couteaux tirés » autour de l’Organe Unique de Gestion des Elections, les inquiétudes ne manquent pas.  Taxé d’être un Premier ministre, Chef...