La junte au pouvoir à Bamako appelle les Maliens à manifester ce vendredi contre la batterie de mesures économiques et diplomatiques infligées par la Cédéao, le bloc des Etats ouest-africains.

Des sanctions pour rejeter le projet des militaires de continuer à diriger le Mali pendant plusieurs années et condamner le manquement à leur promesse de tenir des élections le mois prochain. Le chef de la junte dit toutefois demeurer ouvert au dialogue avec les dirigeants des pays voisins. En attendant, le colonel Assimi Goïta appelle ses compatriotes au calme. De Bamako, le reportage de Moctar Barry.

Maliwebmaliweb netPolitiquePolitique malienne
La junte au pouvoir à Bamako appelle les Maliens à manifester ce vendredi contre la batterie de mesures économiques et diplomatiques infligées par la Cédéao, le bloc des Etats ouest-africains. Des sanctions pour rejeter le projet des militaires de continuer à diriger le Mali pendant plusieurs années et condamner le...