Le chef songhoy de Gao, Sa Majesté Djibrilla Soumma Maïga, à la tête d’une délégation a été reçu à la Primature ce jeudi 4 août 2022 par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

 

Investi le 15 juillet 2022 en remplacement de son frère aîné, Moussa Soumma Maïga dit Vieux, décédé le 23 octobre 2021, Djibrilla Soumma Maïga par la voix de son porte parole Boubacar Maiga, a souhaité venir d’une part se confier à son grand-frère Choguel Maïga et d’autres parts, recueillir, auprès de lui, des bénédictions et de sages conseils susceptibles de l’aider dans sa nouvelle fonction de chef traditionnel Songhoy de Gao.

L’objectif était d’apporter son soutien indéfectible et celui de toute la communauté songhoy ou de culture songhoy du Mali et de la diaspora aux Autorités, notamment au président de la Transition Assimi Goïta, au chef du Gouvernement et à toutes leurs équipes pour la réussite de la Transition.

A cette fin, au nom de toutes les populations de Gao, cité légendaire, cosmopolite constituée, entre autres, de Songhoys, de Armas, de Peuhls, de Sorkos, d’Arabes, de Kel Tamasheq, de Bambaras, le chef songhoy entend défendre les idéaux de paix, de cohésion sociale et du vivre-ensemble.

Sa Majesté Djibrilla Maïga, a saisi l’occasion pour transmettre le message de sa communauté au Premier ministre. Elle sollicite la mise à disposition de deux hectares de terrain à Gao pour y ériger un siège au profit de la diaspora songhoy ; de forages pour l’accès à l’eau potable et de l’amélioration du réseau téléphonique qui connaît des perturbations depuis plus d’une décennie.

En retour, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga s’est dit très honoré de recevoir le chef songhoy qui, un fait rare, a effectué le déplacement à la Primature au lieu d’attendre la visite des Autorités.
Il a souligné la réhabilitation de la chefferie traditionnelle au Mali par l’institutionnalisation récente des chefs coutumiers qui, en tant que véritables acteurs de stabilisation, de sécurisation, de sensibilisation, d’éducation et d’équilibre social, bénéficieront désormais du port d’un macaron et de l’érection du drapeau national sur leurs résidences.
«Dites aux populations que je suis informé de leur combat constant pour soutenir la Transition, qu’elles soient au Mali, au Niger, au Nigéria, au Ghana, au Sénégal, au Tchad, en Arabie Saoudite, en Côte d’Ivoire, aux Etats-Unis d’Amérique, en France ou ailleurs», a-t-il déclaré.
Pour montrer l’engagement de la transition pour cette région, il a rappelé la décision du conseil des ministres concernant la relance de la construction du barrage de Taoussa. Un projet qui bénéficiera aux Régions du Nord comme Gao, Tombouctou, Ménaka et du centre comme Mopti. Autre projet phare annoncé par le chef du gouvernement est celui de la construction de la salle des spectacles évaluée à hauteur de 500 millions de FCFA pour mettre Gao, qui n’en avait pas, au même niveau que les autres Régions. Il a également cité la route Sévaré-Gao, cordon ombilical entre le Nord et le Sud, qui sera exécutée tronçon par tronçon et la réalisation d’ une trentaine de forages aux bénéfices de la population de la région de Gao.
Source : CCRP / Primature
MaliwebPolitique
Le chef songhoy de Gao, Sa Majesté Djibrilla Soumma Maïga, à la tête d’une délégation a été reçu à la Primature ce jeudi 4 août 2022 par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.   Investi le 15 juillet 2022 en remplacement de son frère aîné, Moussa Soumma Maïga dit Vieux, décédé...