La réponse du collectif des membres du CNT à la lettre circulaire du président du CNT à la date du 08 octobre 2021

 

Le collectif des membres du CNT a été surpris de voir cette lettre circulaire qui ne se fonde sur aucun argument juridique mais plutôt sur des objectifs basés sur le formalisme, de la
sensationnelle et de la satisfaction à une frange incompétente et inactive du CNT au solde de la France.
En dehors de ces objectifs le collectif des membres du CNT se pose des questions sur le bienfondé de l’esprit de cette lettre à un moment ou le travail du collectif des membres du CNT est salué par tout le peuple malien et surtout lorsque cette lettre circulaire se retrouve sur les réseaux sociaux à la minute de sa signature en violation de son caractère administratif de lettre circulaire.
Pour rappel le collectif des membres du CNT a pour objectif de création la restitution du travail du CNT et les actions du contrôle gouvernemental à travers des échanges avec la population.
Et surtout des solutions aux problèmes exposés par cette population lors des échanges.
Ces activités du collectif des membres du CNT ont abouti à la création du collectif pour la relecture du traité de coopération militaire entre le Mali et la France avec pour objectif
d’informer, d’expliquer, de sensibiliser et de mobiliser le peuple malien à comprendre et à
soutenir cette relecture annoncée de façon souveraine par le Président de la transition.
En quoi ceux-ci peuvent être contraire aux rôles régaliens du Conseil National de Transition en tant qu’organe législatif ?
Il est important de souligner que le collectif des membres du CNT s’est toujours exprimé en son nom et non au nom du Conseil National de Transition.

Le collectif des membres du CNT note que la lettre circulaire n’a aucun fondement juridique, c’est pourquoi elle ne fait référence à aucun article du règlement intérieur du CNT.
Le collectif des membres du CNT note avec regret que cette lettre circulaire résume
l’organisation et le fonctionnement du CNT au seul règlement intérieur alors que l’article 1er du même règlement précise que l’organisation et le fonctionnement du CNT sont régies par la constitution, la charte de la transition, la loi et le règlement intérieur.
Le collectif rappel que les membres du CNT accomplissent leur mission en toute
indépendance avec dévouement, loyauté, dignité et disponibilité comme stipulé à l’article 2 du règlement intérieur.
Le collectif des membres du CNT s’attendait à des précisions ou à des exemples précis
d’activités menées dans lesquelles le nom CNT est cité et qui n’ont aucun lien avec la mission régalienne du CNT.
Si s’occuper des questions d’envergure nationales, échanger avec la population et trouver la solution à leurs préoccupations n’ont de lien avec la mission régalienne du CNT cela nous amène à tirer la conclusion que la mission régalienne du CNT est contraire aux missions régaliennes du parlement dont il tire tout le sens de son existence.
Nous regrettons également que dans le règlement intérieur aucune disposition n’interdit la création de groupe alors tout ce qui n’est pas interdit par la loi est autorisé.
L’idée de création du collectif des membres du CNT tire sa référence dans le guide élaboré par la direction administrative du CNT intitulé ‘’Guide pour comprendre l’organisation et le
fonctionnement du Conseil National de Transition’’ à travers les obligations du député ou quinze astuces pour être un membre efficace du CNT surtout en son point 4 relatif à la maitrise des sources d’informations : qui dit clairement que « Il est très utile de connaitre là ou vous pouvez obtenir des informations utiles pour un bon accomplissement de votre travail au Parlement. Vous pouvez vous faire appuyer individuellement, mais ceci serait plus facile si vous vous mettez ensemble avec vos pairs qui ont les mêmes préoccupations ».
Les points 12 et 13 sont encore plus explicites :
Point 12 : Garder un contact continu avec ses électeurs
« Il est crucial de développer et de maintenir de bonne relation avec ses électeurs. C’est une très lourde mais importante tâche. Il est très important de bien réfléchir avant toute
décision au sein du Parlement et d’expliquer aux électeurs, soit avant soit après le vote,
pourquoi et comment vous en êtes arrivé à adopter votre attitude. Ceci peut être
déterminant pour votre carrière parlementaire»
Point 13 : Etre toujours guidé par la recherche de solutions aux problèmes
« Sauter sur toutes les questions va probablement à accroitre votre visibilité, mais c’est généralement la pire des politiques. Utiliser ses capacités et sa fonction du membre du CNT pour aider à trouver des solutions aux problèmes des populations est très important. Etre un bon leader se démontre par sa capacité à contribuer aux solutions des problèmes de son
monde. »
A la lumière de ces points cités la création du collectif des membres du CNT s’inscrit dans une logique d’efficacité et s’attendait plutôt à un encouragement et non à un acte attentatoire à la liberté d’expression et à l’indépendance des membres du CNT bien intitulé à l’article 2 du règlement intérieur.
Le collectif des membres du CNT pensait avoir une réaction du Président du CNT à l’encontre des comportements qui n’honore pas le CNT.
Pour toute ces raisons, le collectif des membres du CNT demande au Président du CNT de se conformer aux textes et aux documents faisant référence à l’organisation et au fonctionnement du CNT.
Le collectif des membres du CNT tient l’union sacrée de tous les membres du CNT autour des objectifs de la transition et de sa réussite.
Le collectif des membres du CNT s’inscrit en droite ligne du rôle régalien du Parlement et du discours de rupture tenu par le Président du Conseil National de Transition lors de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du mois d’octobre en lien avec les actions de rupture de gouvernement conformément aux indications du Président de la transition.

Bamako, le 11 octobre 2021
Porte-parole du collectif des membres du CNT
Aboubacar Sidick FOMBA

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
La réponse du collectif des membres du CNT à la lettre circulaire du président du CNT à la date du 08 octobre 2021   Le collectif des membres du CNT a été surpris de voir cette lettre circulaire qui ne se fonde sur aucun argument juridique mais plutôt sur des objectifs...